AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ❧ GRIFFIN - Taking the long way home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


fondateur
► MA PETITE BOUILLE : Harry Hazza la bouclette Styles.
► PSEUDO : long way home
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 20/09/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 155
► EMPLOI/ÉTUDES : Glandeur professionnel sur les bancs de la fac de science de l'éducation, et livreur de pizzas le soir et weekend... Qui veut goûter mon supplément concombre ?
► EN CE MOMENT :

OMG ! Yulia me flashe par sexto !!!


MessageSujet: ❧ GRIFFIN - Taking the long way home.   Jeu 2 Oct - 18:30


I've been away for ages, but I've got everything I need. I'm flicking through the pages I've written in my memory... Don't forget where you belong, home... Don't forget where you belong, home... If you ever feel alone, don't ! You were never on your own, and the proof is in this song.GRIFFIN

TAKING THE LONG WAY HOME.

Voilà, il y était. Le taxi venait de s'arrêter devant le portail de l'Amaryllis, cette grande maison qu'il avait quittée il y a un peu plus de trois mois. Des millions de fois, il serait entré sans même réaliser à quel point il aimait la vie, il aimait cette vie avec ses frères. Seulement, les choses avaient changé, les derniers mois avant de partir avaient été compliqués pour lui, il avait été au cœur de quelques ragots, voire même de scandales et bien qu'il ait joué le mec détaché, ça l'avait touché finalement... Il avait perdu des amis, et il avait bien vu que le regard des gens avaient changé en même temps, comme si du jour au lendemain, les personnes avec qui il couchait changeait quoique ce soit à sa personnalité. Alors il avait fui, parti à la recherche de ses origines, parti se retrouver, se ressourcer, réfléchir et revenir plus serein. Serein ? Il était tout sauf question de sérénité tandis que le chauffeur de taxi lui tendait son sac. Fixant la porte d'entrée, il souffla un grand coup, attrapa la main de Yulia et avança vers qu'il allait à nouveau pouvoir appeler "chez lui." Normalement, il aurait dû entrer tel un bourrin dans le salon, hurler "I'M BAAACK" et attendre que ses frangins se jettent dans ses bras, fêter leurs retrouvailles par des embrassades, des bagarres qui se terminent par des éclats de rire, oui, normalement, il aurait couru à l'intérieur avec impatience. Cependant, tandis qu'il avançait, c'était un tout autre sentiment qui l'envahissait, l'appréhension.  

Alors qu'il posait sa main sur la poignée, Yulia serrait l'autre très fort, elle le comprenait mieux que personne, et sans qu'il n'ait besoin de dire quoique ce soit, elle savait qu'il était stressé, à la fois heureux de retrouver les siens mais inquiet de l'accueil qu'il allait recevoir. Depuis trois mois, il avait eu quelques contacts avec ses parents mais aucun avec ses frangins, Ahilan refusait de lui parler depuis qu'il lui avait annoncé son départ, Aksel n'était jamais dans le coin lorsqu'il appelait, quant à Benjamin, ce fut sa lettre qui le ramena à Pearl Trees, ses mots, son geste... Pour Ioan, si Ben avait pris sur lui pour lui écrire, c'était que quelque chose clochait, alors il était de retour, il avait fait ses bagages immédiatement pour retrouver les siens, finalement, cette lettre avait agi comme un réel déclencheur. Il n'avait pas prit la peine de prévenir, préférant leur faire la surprise. Entrainant sa fiancée dans son sillage, il déposa son sac à l'entrée et avança vers le salon. Peut-être qu'Ahilan et Aksel y seraient, concentrés dans une partie intense de jeu vidéo, ou bien avec un peu de chance, sa mère serait confortablement installée dans le canapé devant une bonne comédie romantique, et s'élancerait vers lui soulagée, les larmes aux yeux de voir revenir son bébé. Timidement, Ioan glissa la tête dans l'ouverture de la porte : "Y'a quelqu'un ????". C'était le moment de vérité, comment allait réagir sa famille ?
(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: ❧ GRIFFIN - Taking the long way home.   Jeu 2 Oct - 19:46

taking the long way home
Non, je n’étais pas très à l’aise et non plus, je n’étais pas certaine d’être à ma place. Pourtant, j’étais là et j’étais surtout là pour lui, pour Ioan qui comptait sur ma compagnie pour lui apparaître comme un soutien énorme. En tout cas, je me faisais très clairement toute petite à côté de lui. Je ne me sentais pas prête à taper la conversation avec des personnes dont je ne savais rien et qui allaient me juger dès qu’ils en auraient l’occasion. Dans le fond, je savais que les choses se passeraient ainsi et c’était principalement pour cette raison que je flippais autant. Il allait falloir que je me reprenne. Si je flippais comme ça, je n’allais pas être un soutien. Mais j’avais les jambes en coton. J’essayais de faire en sorte que ma main soit sûre dans la sienne, mais je ne savais même pas si ça passait vraiment. Je ne savais pas comment est-ce qu’il allait être accueilli alors que je voyais bien que les choses n’allaient pas forcément très bien se passer. Au contraire. Ca me prenait la tête. Et je ne savais pas comment me montrer présent pour lui alors que je ne savais même pas comment agir, comment me comporter ou même quoi dire ! C’était dingue et ça me rendait complètement maboule.

Alors qu’il posait sa main sur la poignée, je mis une certaine pression sur sa main pour lui rappeler que j’étais là, vraiment là. Qu’il ne devait pas flipper comme s’il devait affronter tout ça tout seul, j’étais là. J’étais vraiment là. Pour lui, pour me montrer présente pour lui et tout. Je ne savais pas du tout comment les choses allaient bien pouvoir se passer mais j’espérais tout de même que ce ne serait pas forcément la fin du monde. Il finit par entrer dans la maison, moi derrière lui. Il ne semblait y avoir personne ou en tout cas, je ne vis personne. Mais bon, peut être qu’ils arrivaient ou quelque chose comme ça. La maison était très jolie en tout cas. Il m’entraîna à sa suite, alors que nous venions de poser nos affaires dans l’entrée. Et il demanda s’il y avait quelqu’un. J’espérais, en tout cas, que les choses se passeraient bien pour lui…

Revenir en haut Aller en bas
avatar


► MA PETITE BOUILLE : magdalena zalejska.
► PSEUDO : black pensieve.
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 03/09/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 29
► EMPLOI/ÉTUDES : étudiante en sciences de l'éducation.

MessageSujet: Re: ❧ GRIFFIN - Taking the long way home.   Dim 5 Oct - 14:28

taking the long way home
Bon, je pense que je vais abandonner l'idée d'étudier mes cours aujourd'hui. Ca fait trois fois que je relis la même ligne sans en comprendre un seul mot. Il faut dire que ça fait un bon moment que l'ambiance à la maison n'est pas bonne et que c'est de moins en moins supportable. Avec les garçons qui s'ignorent la plupart du temps, moi qui n'arrête pas de me prendre la tête de plus en plus violemment avec Roman, c'est vraiment pas top. Et ça dure depuis... Depuis le départ de mon cousin, Ioan. Il avait décidé, du jour au lendemain, de partir à la recherche de sa vraie famille en Bulgarie, il voulait connaître ses origines. Je peux comprendre la raison qui l'a poussé à faire ça, après tout, ça ne doit pas être facile de se dire qu'on est un enfant adopté et de ne pas savoir qui on est vraiment, enfin je veux dire, de ne pas savoir de qui on tient, si nos parents avaient le même caractère ou physique que nous. Et, même si je ne lui avouerai jamais, je l'aimais bien mon cousin, le bouclé. Je me suis rendue compte qu'il m'avait beaucoup soutenue, à sa manière après la mort de mes parents, ce gamin, bien qu'insupportable, est aussi important que ses frères pour moi. Mais ça, faut pas qu'ils le sachent.

J'entends une porte s'ouvrir, je suppose que ça doit être un des garçons, genre mon frère qui revient d'une petite escapade dehors, ce ne serait même pas étonnant. Je prends la peine de ranger mes livres de cours dans mon sac et, concentrée, je sursaute en entendant une voix. « Y'a quelqu'un ???? » Je me fige en la reconnaissant. Il n'y a pas d'erreur possible, c'est forcément lui. Je me retourne lentement, mon monde tourne au ralenti et je vois son visage. Je reste un moment, totalement hébétée. « Ioan... Ioan ! » Je m'avance et le prend dans mes bras en souriant, je suis vraiment heureuse de le voir. Et alors, j'aperçois une silhouette à ses côtés. Je le lâche et regarde la jeune demoiselle à ses côtés, mon regard tombe sur leurs mains entrelacées. « Euuh.. Bonjour. Je m'appelle Elsa, je suis la cousine de Ioan. » Je les invite à prendre place dans le salon, encore sous le choc de cette découverte mais je ne voudrais pas paraître impolie ou autre donc,  je préfère me taire et attendre la réaction des autres. Qui est-elle? Que se passe-t-il ici?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


modérateur
► MA PETITE BOUILLE : Louis Tomlinson
► PSEUDO : Bittersweet
► ÂGE : 24
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 27/08/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 393
► EMPLOI/ÉTUDES : Étudiant en langues étrangères
► EN CE MOMENT :
Tashamin


MessageSujet: Re: ❧ GRIFFIN - Taking the long way home.   Lun 6 Oct - 1:00

taking the long way home
Tu voulais juste aider Ahilan, le faire réagir, qu'il arrête de se morfondre de la sorte. Tu voulais aider, et une fois de plus, t'as tout merdé. Alors oui, t'es enfin plus seul contre tous, t'as Ahilan de ton côté, et c'est cool dans un sens de pouvoir te rapprocher d'au moins un de tes frères, mais tu ne voulais pas ça comme ça. Maintenant, dans son esprit c'est deux contre deux. Du coup, t'as même pas réussi à lui avouer que t'as envoyé une lettre à Ioan en espérant que ça le ferait revenir. T'as jamais su leur montrer que tu les aimes, mais malgré ton discours à Ahi, tu serais heureux de revoir le bouclé. Mais depuis le temps que t'as envoyé la lettre et que tu n'as eu aucun retour, t'y crois de moins en moins. T'espérais quoi au juste ? Si ça avait été un des deux autres qui lui aurait écrit, ça aurait eu sûrement plus d'impact que toi. Ioan te déteste, il n’en a rien faire que tu lui écrives.

T'es là, dans le salon, y'a ta cousine pas loin qui révise pendant que tu joues à la console. T'entends la porte, tu reconnais la voix qui appelle et la réaction d'Elsa ne laisse plus aucun doute, finalement Ioan est de retour. Ton coeur s'accélère, tu ne sais pas si c'est quand même ta lettre qui a motivé ce retour, mais au fond de toi, peu importe la raison, t'es content qu'il soit là. Tu devrais probablement faire comme ta cousine, seulement ça paraitrait un peu étrange que tu lui sautes au cou, alors que vous avez passé une bonne partie de votre enfance à vous bagarrer. N'empêche, t'as mis ton jeu sur pause et tu souris. Tu daignes enfin te retourner quand Elsa entre dans le salon en compagnie de ton frère et de... Tu écarquilles les yeux en voyant Ioan tenant une jolie brunette par la main. Il est rentré ce con, il est rentré et en plus pas seul. Lui, il s'est casé ? C'est pas possible. Finalement, tu te lèves, tu le fixes lui, plus que la demoiselle, ton sourire à disparu, tu as repris automatiquement une apparence de façade. T'es super heureux au fond, t'arrives juste pas à le lui montrer, t'as jamais su le faire. « Hey. Content de te voir de retour. » Tu finis par lâcher quand même. Bon le ton est loin d'être enjoué, il est même carrément neutre, et pourtant t'es carrément sincère. Bon, tu le lui as dit, mais stop, tu t'empêches quelconque marque d'affection, tu ne vas pas lui sauter dans les bras non plus. « Je vois que t'es pas revenu seul. » Puis tu t'adresses à la demoiselle qui l'accompagne. « Enchanté, moi c'est Benjamin, au cas où. je suppose qu'il ne m'a jamais mentionné. » Tu lui tends la main pour la saluer, histoire d'être un minimum poli. T'es vraiment surpris de le voir accompagné, du coup, bah tu parais avec elle, aussi distant qu'avec ton frère. C'est pas que sa présence te dérange, juste que tu ne sais pas quoi dire.


_________________

A friend is one who knows you and loves you just the same

"  When we honestly ask ourselves which person in our lives means the most to us, we often find that it is those who, instead of giving advice, solutions, or cures, have chosen rather to share our pain and touch our wounds with a warm and tender hand "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.net/t90-benji-better-than-words http://www.pearl-trees.net/t32-benji-we-re-making-all-the-
avatar


► MA PETITE BOUILLE : Niall cutie Horan
► PSEUDO : PUDDING MORPHINA
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 25/08/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 48
► EN CE MOMENT :

MessageSujet: Re: ❧ GRIFFIN - Taking the long way home.   Mar 7 Oct - 22:39

taking the long way home
Tu te sens seul dans ta chambre. Genre, vraiment seul. Ta vie est moins drôle depuis que Ioan est parti, mais depuis que Ahilan t’as clairement fait comprendre que tu faisais plus partie de sa famille, que t’étais plus son frère à ses yeux, t’es brisé. T’as Jakob sur qui te reposer. Et Anastasia. Mais c’est pas pareil. Ils sont pas ta famille. Ils sont pas tes frères adorés. Ils sont pas les trois mousquetaires. Principalement parce que t’es pas persuadé qu’ils s’aiment bien. Et puis Anastasia est une fille, elle peut pas être un mousquetaire. Et puis… Et puis parce qu’aucun d’eux n’est Ahilan. Qu’aucun d’eux n’est Ioan. T’es allongé sur ton lit, les livres de contes de ton enfance éparpillés autour de toi. Tu les observe, mais ton esprit est ailleurs. Et si toi aussi tu partais ? Ce serait pas une mauvaise idée finalement hein ? Et si t’allais rejoindre Ioan en Bulgarie ? De toute façon, Ahilan t’a bien fait comprendre que tu lui manquerais pas. Quand à Benjamin ? Malgré cette histoire d’amitié partagée envers Jakob, tu penses probablement qu’il veut te voler ton meilleur ami en plus de ton frère. Bah oui, autant faire d’une pierre deux coups n’est-ce pas ? Tu te mors l’intérieur de la joue en pensant à ces derniers mois. Clairement, ils ont étés dans les pires que t’as eu à vivre. T’as eu l’impression d’être déchiré, et c’est pas fini. Tant que Ioan rentrera pas, ce sera pas fini. Tu vas peut-être sérieusement songer à partir non ?

Tu presses ton oreiller libre sur ta tête pour étouffer un cri de rage. C’est tous des hypocrites égoïstes dans cette famille. Est-ce que t’es vraiment le seul à vouloir que cette famille redevienne comme elle était avant ? T’enlèves finalement l’oreiller de ta tête, ayant besoin d’air pour respirer, et tu t’assois. Tu laisses tes jambes ballantes, tomber sur le côté de ton lit. T’as envie de rien faire aujourd’hui. T’as pas envie de voir Jakob, ni Anastasia, ni personne. T’as envie de dormir. Et de manger. Cette dernière idée semble te réjouir énormément et tu finis par sortir de ta chambre en catimini, faisant attention à ce que personne ne t’entende. On ne dérange jamais Aksel Griffin quand il va piquer de la bouffe dans le frigo. C’est contre le règlement de cette famille. Tu t’étires en fermant la porte de ta chambre derrière toi mais te figes lorsque tu entends une vois familière. Bien trop familière. « Y'a quelqu'un ???? » Ioan ? Ioan ? Vraiment ? Genre pour de vrai ? Tes yeux s’écarquillent et des larmes coulent sur tes joues presque automatiquement. T’entends quelques bruits et tu te doutes que tu seras pas le premier à venir l’accueillir. D’ailleurs, t’as un peu peur de lui faire face. Qu’est-ce que tu vas bien pouvoir lui dire hein ? Mais très vite, ton cœur reprend le dessus, et tu lui en es reconnaissant. Ioan est de retour à la maison. Il est là. Enfin. Il est revenu. Pour toi. Pour Ahilan. Vous allez redevenir comme avant. Tous les trois. Inséparables. Alors tu cours. Tu trébuches plusieurs fois, et risques fortement de tomber. Mais là, de suite, t’en as pas vraiment grand-chose à faire. Lorsque t’arrives enfin face à lui, ta mâchoire tombe par terre. T’hallucines. C’est pas possible autrement. Tu pousses Benjamin et tu sautes au cou de ton grand frère. T’y peux rien, il t’a trop manqué. « Ioan ? Ioan, c’est bien toi ? Tu m’as manqué ! Pourquoi t’es pas rentré plus tôt ? Pourquoi t’as pas donné de… » Mais tu sens une présence étrangère dans la salle. Elsa est là, Benjamin aussi. Mais c’est qui elle ? Tu la regardes et hausse un sourcil. « T’es qui toi ? » Si elle est là pour séparer Ioan de toi…euh de vous, elle peut toujours aller au diable.

_________________

Comment je suis censé réagir quand on me demande de choisir? Je veux pas avoir ce choix, je veux pas qu'on le fasse pour moi, je veux une famille unie, de nouveau. C'est trop demander? Je veux pas finir l'cul entre deux chaises, avec finalement, personne à qui parler, vers qui me tourner. Je suis le plus jeune, le plus fragile, ils ont tendance à l'oublier.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


fondateur
► MA PETITE BOUILLE : Harry Hazza la bouclette Styles.
► PSEUDO : long way home
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 20/09/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 155
► EMPLOI/ÉTUDES : Glandeur professionnel sur les bancs de la fac de science de l'éducation, et livreur de pizzas le soir et weekend... Qui veut goûter mon supplément concombre ?
► EN CE MOMENT :

OMG ! Yulia me flashe par sexto !!!


MessageSujet: Re: ❧ GRIFFIN - Taking the long way home.   Mer 29 Oct - 4:00


I've been away for ages, but I've got everything I need. I'm flicking through the pages I've written in my memory... Don't forget where you belong, home... Don't forget where you belong, home... If you ever feel alone, don't ! You were never on your own, and the proof is in this song.GRIFFIN

TAKING THE LONG WAY HOME.

Il y avait la même odeur dans la maison, cette même odeur qui lui rappelait combien cet endroit lui avait manqué, combien sa famille lui avait manqué, et surtout, combien sa place était ici et pas ailleurs. Un à un, ses proches arrivèrent dans le salon, d’abord sa cousine Elsa… Qu’est-ce que ça faisait plaisir de la voir, et surtout, de voir ce sourire sur son visage, celui qui voulait dire qu’elle aussi était contente de le retrouver, bien qu’elle ne l’avouerait sûrement jamais. "Toujours aussi belle la couz' !" Dans la foulée, Benjamin fit son entrée, beaucoup moins enthousiaste, comme à son habitude. Ioan lui sourit, et ça, c’était nouveau. Depuis qu’il avait reçu cette lettre, pas une minute ne passait sans que le frisé se pose des questions concernant Ben, il avait écrit des trucs qu’il n’avait pas compris, beaucoup trop de mystères, de secrets, il avait besoin de savoir, puis bien que ça lui en coûtait que c’était grâce à ça qu’il était là, qu’il avait trouvé le courage de rentrer et de tous les affronter… « Salut Ben ! » Finit-il même par lui lancer, accompagnant ses paroles par les gestes. Lorsqu’il réalisa que c’était un peu too much pour ce frère qu’il avait détesté toute sa vie, il arrêta net son geste, baissant la tête gêné. Ouais… Mauvaise idée, parce qu’Aksel lui sauta au cou et manqua presque de lui briser la nuque par la même occasion. Toujours le boulet de base celui-là, et qu’est-ce que ça pouvait lui faire du bien !!! « Aksouuuuuuuuuu !!!!!! » Il lui sauta à son tour dans les bras, sautillant sur place de retrouver son compère, son associé de toujours, son blondinet, son bras gauche ! « J’suis tellement content de vous voir putain ! » Devant toutes ces paires d’yeux, il en oublia presque l’essentiel. A côté de lui, assistant à la scène, Yulia était toujours là, et tous la regardaient de haut en bas, l’examinant sous toutes les coutures. « Je vous présente Yulia… Ma… Euh, ma fiancée. » Il savait qu’il venait de lâcher une bombe au sein du foyer Griffin… Surprise ?
(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ❧ GRIFFIN - Taking the long way home.   

Revenir en haut Aller en bas
 

❧ GRIFFIN - Taking the long way home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees - Version 2  :: 


Pearl Trees
 :: Pines Square
-