AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (ken) i just need to find you again.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


► MA PETITE BOUILLE : Perrie perfect Edwards
► PSEUDO : PUDDING MORPHINA
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 28/08/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 65
► EMPLOI/ÉTUDES : Travaille dans un magasin de musique.
► EN CE MOMENT : KENILAN → c'mon, just talk to me already !

MessageSujet: (ken) i just need to find you again.   Jeu 28 Aoû - 20:30

"Détache le lien qui lentement se resserre, car cette vie t'indiffère et ne te ressemble en rien."

JE SUIS APPARU(E) DANS LE ROMAN AU CHAPITRE X, PAGE XXX.


Maxime Kennedy Brown
feat Perrie Louise Edwards


JE SUIS UN PERSONNAGE INVENTE
JE SUIS LE SCENARIO DE (nom du créateur du scéna)

Salut toi ! Je m'appelle maxime kennedy brown. Mais mes amis aime bien m'appeler maxxie ou ken. Formidable n'est-ce pas ! Je suis née à Pasadena. C'est le premier août 1993 que j'ai poussé mon premier cri, j'ai donc 21 ans. Grâce à mes paternels, j'ai la nationalité américaine et je suis d'origine américaine. Dans la vie, je travaille dans un magasin de musique. C'est d'ailleurs là que je peux y rencontrer pleins d'hommes pour mon plus grand plaisir, mais bon je suis en couple. Sinon je suis plutôt apaisant, artiste, attentive, bienveillante, cultivée, curieuse, délicate, discrète, douce, énergique, franche, gentille, joyeuse, mature, ouverte, optimiste, pacifiste, persévérante, sensible, tendre, autoritaire, bavarde, crédule, distraite, fouinarde, gourmande, impatiente, impulsive, jalouse, joueuse, naïve, rêveuse, solitaire, têtue. Je fais partie du groupe Je souhaite quitter PT à tout prix.. Souvent, on me dit que je ressemble à Perrie Edwards.


   

" Ce jour où ta vie va changer... "

Comme tu le sais, ici le RPG se passe dans un roman... Alors évidemment Abigail M. Cartwright va vouloir se mêler de ton destin et te rendre maboule !

Acceptes-tu qu'Abi puisse s'immiscer dans tes rp ? oui non

Si c'est le cas, peut-elle modifier le cours du rp ? oui non
(chute, météo, intervenant etc )

Jusqu’où peut-elle aller ? Dispute Pluie, tempête Petit imprévu                               Accident Invitation d'un autre personnage


In Real Life...
Sinon moi c'est Audrey mais sur le net je me fais appelé(e) PUDDING MORPHINA. J'ai 20 ans. J'habite en France. Je vous ai trouvé via PT n°1.  Je me connecte environ 3J / semaine Un dernier petit mot ? petit mot /out pour la troisième fois/


JE RECENSE MON PERSONNAGE !
Code:
<pris>PERRIE EDWARDS</pris> ► <perso>m. kennedy brown</perso>
© Codage par Pearl Trees




Dernière édition par M. Kennedy Brown le Ven 29 Aoû - 21:01, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


► MA PETITE BOUILLE : Perrie perfect Edwards
► PSEUDO : PUDDING MORPHINA
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 28/08/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 65
► EMPLOI/ÉTUDES : Travaille dans un magasin de musique.
► EN CE MOMENT : KENILAN → c'mon, just talk to me already !

MessageSujet: Re: (ken) i just need to find you again.   Jeu 28 Aoû - 20:31

" Laisse moi te raconter mon histoire... "


Il suffit de tout envoyer en l'air.


DOWAN BROWN
If only you could see the tears in the world you left behind. If only you could hear my heart just one more time.
© ZIGGY STARDUST.
Trois ans.
« Papaaaa ! » Le jeune homme s’approche de toi, et tu le sens s’assoir sur ton lit. Il sourit. Il t’aime. Et tu l’aimes aussi. Il s’occupe de toi. La femme blonde elle, non. Elle est avec vous dans ta maison, mais elle fait rien pour toi. Elle vient de créer quelqu’un d’autre. Comme elle t’avait créé. Mais tu l’aimes pas ta maman. « Qu’est-ce qu’il y a ma petite Sinatra ? » Il t’appelle comme ça depuis que t’es petite. Il te chante des chansons le soir pour t’endormir, et là, t’as besoin de dormir, mais t’arrives pas. « Tu me chantes une chanson ? » Il sourit. Il s’allonge à côté de toi, et commence à fredonner une chanson que tu connais. Il te la chante depuis toute bébé. Il aime bien cette chanson, et toi aussi. Tu t’endors doucement dans ses bras et tu sais, tu sens que lui aussi, il s’endort.

Sept ans.
« Tu n’es même pas FOUTUE de prendre soin de tes filles ! » La voix de ton papa résonne dans tes oreilles, et t’essayes de voir par l’entrebâillement de la porte ce qu’il se passe. Ta maman est rentrée tard la nuit dernière. Elle avait son nez qu’était bizarre. Ton père t’a expliqué que c’était censé la rendre plus belle. Et il a appuyé sur le mot censé. C’est vrai que ta maman, elle est pas plus belle, loin de là. Tu l’as jamais trouvé belle, puisque tu n’as de toute façon d’yeux que pour ton papa, mais là, c’est encore pire. Tu oses rien dire lorsqu’elle ouvre la porte et qu’elle te regarde du haut de ses grandes chaussures. Tu baisses les yeux, et tu sais qu’elle vous regarde mal. Elle vous aime pas comme papa vous aime. D’ailleurs, dès qu’elle est sortir de la maison, tu rentres dans la chambre en courant, ta sœur à côté de toi, et tu sautes dans ses bras.

Quatorze ans.
« ‘Pa, pourquoi tu veux partir ? » Il vous regarde tour à tour, toi et ta petite sœur. « Je vais faire de la musique, en Angleterre. De l’autre côté du monde. » Toi, ça te fait rêver. « Tu me prends avec toi ? » Il secoue la tête, et pointe ta petite sœur qu’est en train de gratouiller sur sa nouvelle guitare. « Tu vas rester avec Taylor jusqu’à sa majorité, jusqu’à ce qu’elle ait 21 ans. Et promis, après, tu viendras me rejoindre. » Tu hoches la tête. T’es pressée qu’elle ait 21 ans. Dowen prend sa guitare et commence à jouer. Tu connais les accords et tu te mets à chanter les paroles de « These boots are made for walking » au-dessus. Pendant le mois suivant, il t’explique comment bien t’occuper de Taylor si jamais ta mère continue à pas le faire. « Et n’oublie pas Ken. Si tu veux sortir d’ici, tu dois non seulement exploiter ton talent, mais aussi travailler. Être la meilleure. Seuls les meilleurs sortent de ce trou pommé. Je t’aime. » Il embrasse ton front, prend sa valise, sa guitare, son micro, et sort de chez vous.



« Papa, quand j'aurais un problème, je pourrais t'appeler, pas vrai? »
« Toujours ma Sinatra, toujours. »



LES PROBLÈMES
Taylor Brown, la petite sœur irresponsable.
Marius Hayes, le copain un peu trop gentil.
Ahilan Griffin, le pauvre pommé borné.
© ZIGGY STARDUST.
- Salut Papa.
- Salut ma Sinatra, comment tu vas ?
- Bah, ça pourrait aller mieux.
- Qu’est-ce qui se passe ? Oh non, laisse-moi deviner. Hier, j’ai été le seul à te souhaiter tes seize ans ?
- Bingo. Et y’a pas que ça…
- Raconte.
- Hier, j’ai été à une fête où allait Taylor, et donc j’ai décidé de l’accompagner.
-Hun hun.
- Arrête de faire ça, c’est stressant, on dirait que je parle à un psy, merde papa quoi !
- Langage jeune fille !!
- *rires*
- Pourquoi tu rigoles ?
- Parce que même à l’autre bout du monde, tu m’élèves mieux que ma chère génitrice le fait.
- *rires doux* Bon. Comment va Taylor ?
- Bah comme je te disais, elle allait à une fête, et j’ai voulu y aller avec elle.
- Et ?
- Et c’était chez ces mecs-là, les Griffins ?
- Ouais, je connaissais leurs parents. Ils ont adoptés quelques enfants non ?
- Ouais, ils sont cinq je crois. Toujours est-il que je suis pas sure qu’ils soient super respectables, et j’ai un peu peur que Taylor tourne encore plus mal que maintenant en les fréquentant.
- Qu’est-ce que tu veux dire ?
- Deux d’entre eux ont passés la soirée à me draguer lourdement, après s’être ouvertement bourré la gueule.
- Langage ! Et Taylor traine avec eux ?
- Oui.
- Peut-être que les autres sont mieux non ?
- Nan. Elle traine qu’avec les trois plus petits.
- Et ils étaient que deux à te draguer, donc peut-être que le troisième…
- Il est cleptomane.
- Taylor ne doit pas trainer avec eux.
- On est d’accord.
- Oh ma chérie, je dois y aller, mon groupe m’attend.
- Tu joues toujours pour ce bar ?
- Toujours oui, et j’en suis heureux. Je t’aime.
- Je t’aime aussi papa.

••• ••• ••• •••

- Sinatra chérie !
- Salut ‘pa. Comment ça se passe tes concerts ?
- Oh bah tu sais, c’est dans de petites boîtes de la ville, rien de très importants.
- Ouais, mais si je veux que ce soit ma vie plus tard, je vais devoir m’habituer à travers tes récits.
- Ca le sera ma belle, ça le sera. Alors dis-moi tout !
- Taylor traine toujours avec les Griffins, encore plus depuis la dernière fois.
- Quand elle a entendu notre conversation téléphonique ?
- Ouep.
- Et ce garçon là, Marius ?
- Oh lui euh… Bah il est gentil.
- Kennedy ?
- Bon d’accord, il m’emmerde un peu.
- Langage !
- J’ai 20 ans, je peux parler comme je veux !
- Bon alors, je croyais que c’était l’amour fou entre vous ? Ça fait deux ans que vous êtes ensemble.
- Oui, justement, je commence à le trouver redondant. A trouver le temps long, tu vois ?
- Oh oui, je vois.
- C’est ce qui s’est passé avec maman ?
- Hein ? Nooon ! Ta mère était juste obsédée par ses faux ongles et son botox pour faire attention à vous ou à moi. Ça a été ça le problème.
- Mouais… Bon, et puis sinon, quoi de neuf ?
- Oh, il faudra que je te présente Zoé.
- Zoé ? Une autre Amanda ?
- Non non, c’est sérieux cette fois.
- *rire* oui, comme les vingt précédentes p’pa.
- Arrête de te moquer de ton père fille indigne !
- *rires*
- *rires*
- Papa, sincèrement, qu’est-ce que je devrais faire pour Marius ? Je veux dire, je l’aime beaucoup, il m’a vachement aidé à l’époque de la grande dispute avec Taylor, et je me sens juste pas de le laisser en plan.
- Le laisse pas alors. Écoute ton cœur.
- Ouais, facile à dire... *un temps* Oh oh oh !
- Quoi quoi quoi ?
- Très drôle papa.
- Oui, je sais. Je m’améliore.
- J’ai un boulot, ça y est.
- Oh vraiment ? Où ?
- Les nouveaux gérants de ton ancien magasin de musique ont accepté de me prendre en vendeuse/conseillère.
- Tu vas bosser dans mon ancien magasin ?
- Yep !
- Je suis fier de toi Sinatra.
- Merci p’pa. Oh, Taylor m’appelle, je dois y aller.
- Ça s’est arrangé entre vous ?
- Tant que j’aborde pas ses relations avec les Griffins, oui.
- D’accord. Bisous ma chérie, je t’aime.
- Moi aussi p’pa. A demain.
- Comme toujours.
- Comme toujours.

••• ••• ••• •••

- Alors, qu’est-ce qu’il se passe ? T’as l’air toute molle.
- Merci papa, j’apprécie.
- Sincèrement, qu’est-ce qu’il se passe ?
- Tu te souviens des Griffins ?
- Tu m’en as assez parlé donc oui, je m’en souviens. Pourquoi ?
- Ils sont peut-être pas ceux que j’imaginais finalement.
- Comment ça ?
- Et ben, Marius m’a…
- T’es toujours avec Marius finalement ? Je pensais que tu comptais rompre hier.
- Oui mais non, ça me donne de quoi me poser.
- Sympa pour lui ça.
- Papa !
- Désolée chérie, je t’écoute. Les Griffin donc?
- Il m’a toujours dit qu’ils n’étaient pas des gens bien, et après la fête, j’ai jamais essayé de chercher plus loin. Mais je pense que je m’étais trompé.
- Comment ça ?
- Hier, je marchais, et j’ai vu un d’eux, un de ceux qui m’avait dragué, Ahilan.
- Le sexy ?
- Oui, papa, le sexy. Je leur ai donné ces surnoms y’a plus de trois ans, j’en reviens pas que tu t’en souviennes.
- Et tu crois quoi hein ? Papa a une excellente mémoire !
- Oui oui, bon bref ! Ahilan, il était vraiment mal. Enfin, j’ai vu qu’il était mal.
- T’as été lui parlé ?
- Bien sur que oui !
- Ça c’est ma fille. Et alors ?
- Il m’a envoyé sur les roses. Méchamment.
- Aïe ! Tu sais ce qu’il a quand même ?
- Tu connais Pearl Trees ! Tout le monde sait tout sur tout le monde. Déjà, Marius m’a fait une crise parce que j’avais été parlé à son « ennemi », ce que j’ai trouvé particulièrement stupide.
- Et qui l’étais.
- Merci papa. Mais j’ai aussi appris que son frère était parti rechercher sa famille biologique.
- Lequel ? Le clepto ou le mouton ?
- Le mouton.
- D’accord, Ioan donc.
- Oui.
- Tu vas persévérer pour parler au sexy ?
- Tu me connais non ?
- Je prends ça pour un oui.
- Bien sûr que oui.
- C’est ta mère que j’entends crier derrière ?
- Oui. Manifestement, Marius m’attend à l’entrée. Je dois y aller.
- Sinatra ?
- Oui ?
- Si tu n’aimes plus ce garçon, ne le laisse pas espérer d’accord ?
- Mais je l’aime toujours.
- Ah ?
- Je crois.
- C’est bien ce qui me semblait. Je t’aime Sinatra.
- Je t’aime papa. A demain.
- Comme toujours.
- Comme toujours.
© Codage par Pearl Trees
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(ken) i just need to find you again.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees - Version 2  :: 


Biographie des persos...
 :: Autobiographie. :: Les personnages retenus
-