AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kaedin x Love is important, but the friendship even more

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


► MA PETITE BOUILLE : Ian Bohen sexual
► PSEUDO : LKD
► ÂGE : 37
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 03/09/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 57
► EMPLOI/ÉTUDES : Directeur de banque.

MessageSujet: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 0:13

" chienne de vie "

   
JE SUIS APPARU(E) DANS LE PREMIER TOME AU CHAPITRE 2, PAGE 235.


   
Kaedin Timéo Rowling
feat ian bohen

   
   
JE SUIS UN PERSONNAGE INVENTE
JE SUIS LE SCENARIO DE (nom du créateur du scéna)

   
Salut toi ! Je m'appelle kaedin timéo rowling. Mais mes amis aiment bien m'appeler kae, sinon y en a d'autre, mais c'est confidentiel. Formidable n'est-ce pas ! Je suis né(e) à Phoenix, Amérique. C'est le 20 , août, 1980 que j'ai poussé mon premier cri, j'ai donc 34 ans. Grâce à mes paternels, j'ai la nationalité américaine et je suis d'origine canadienne. Dans la vie, directeur de banque   C'est d'ailleurs là que je peux y rencontrer plein de femmes pour mon plus grand plaisir, mais bon je suis en instance de divorce et célibataire. Sinon je suis plutôt ∞ joyeux, doux, réfléchis,  intelligent, persuasif, affectueux, ouvert et borné, rancunier,  lunatique, impulsif, bagarreur. . Je fais partie du groupe Pearl trees ou ailleurs je m'en fous. Souvent, on me dit que je ressemble à ian bohen .


       

   
" Ce jour où ta vie va changer... "

   
Comme tu le sais, ici le RPG se passe dans un roman... Alors évidemment Abigail M. Cartwright va vouloir se mêler de ton destin et te rendre maboule !

   Acceptes-tu qu'Abi puisse s'immiscer dans tes rp ? oui non

   Si c'est le cas, peut-elle modifier le cours du rp ? oui non
   (chute, météo, intervenant etc )

   Jusqu’où peut-elle aller ? Dispute Pluie, tempête Petit imprévu                               Accident Invitation d'un autre personnage


   ►Évidemment, ces interventions seront occasionnelles et ne mettront pas en danger de vie ou de mort ton personnage... Mais elles pourront par contre le mettre dans l'embarras.

   ►Vous pourrez également faire une demande d'intervention anonyme, si vous trouvez que votre rp commence à tourner en rond et que vous auriez bien besoin d'un peu d'action !
   


   
In Real Life...
Sinon moi c'est cindy mais sur le net je me fais appeler lkd. J'ai 23 ans. J'habite au/en Pays. Je vous ai trouvés via le 26 décembre 2013.  Je me connecte environ 5/7 semaine Un dernier petit mot ?        


   
JE RECENSE MON PERSONNAGE !
   
Code:
<pris>IAN BOHEN</pris> ► <perso>kaedin t. rowling</perso>
   
   
©️ Codage par Pearl Trees

   

   

_________________
life suck.
Aimer, ce n'est pas s'installer une fois pour toutes au sommet de ses certitudes. C'est douter toujours, trembler toujours. Ne pas croire que plus rien ne reste à faire mais au contraire séduire, séduire encore. @ ALASKA.
 


Dernière édition par Kaedin T. Rowling le Mer 3 Sep - 1:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


► MA PETITE BOUILLE : Ian Bohen sexual
► PSEUDO : LKD
► ÂGE : 37
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 03/09/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 57
► EMPLOI/ÉTUDES : Directeur de banque.

MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 0:14

" la vie craint"


   
Voilà mon histoire...


   
«Allez au lit tous les deux, maintenant. » J’allais me glisser dans mes draps alors que ma petite sœur ouvrait en grand la porte de ma chambre, je fronçais les sourcils en souriant sereinement, alors qu’elle venait se blottir contre moi. «  Tu lis mon histoire ? » Je secouais la tête prenant le livre qu’elle venait de me tendre et l’ouvrait la laissant me piquer l’un de mes oreillers pour qu’elle puisse s’installer.  Je commençais à lire l’histoire alors que mes parents cherchaient ma sœur alors qu’ils finirent par la trouver dans mon lit sagement en train d’écouter l’histoire. «  Joleen au lit ! » Je souriais alors qu’elle s’accrochait à moi. «  Kaé me lit  l’histoire papa, attend !»   Elle avait un petit caractère, en réalité exactement le même que moi. On était doux, très câlin et très posés jusqu’à ce qu’on nous embête et qu’on pique une crise de colère, l’impulsivité faisait partie de nous.    Mon père préférait céder que d’entendre râler. Je souriais reprenant le cours de mon histoire alors que mon père nous coupa à nouveau.  «  Dans trente minutes tous les deux dans vos propres lit. »  Je rigolais un peu en le voyant nous tirer la langue alors que ma sœur répondait et que je finissais par en faire autant.  Je cherchais la phrase que je devais lire quand je repris alors que ma sœur se mit à se moquer de moi gentiment. «  Tu l’as déjà lu ça, trois fois même. »  Je soupirais  et lui donnait le livre pour la taquiner. «   Lis pour voir ! »  Je rigolais sachant qu’elle apprenait simplement à lire depuis peu.  «  J’y arrive pas ! »  Elle se mit à bouder ce qui me faisait rire, car c’était forcément dans ces instants là que ma sœur ne parlait pas.  Je déposais un baiser sur son front. «  Ça va boude pas petite peste. »  Je rigolais avec de reprendre mon histoire à l’endroit exact où je m’étais arrêté, ce qui me rassurait c’était qu’au fond elle me demandait de lui lire une histoire pour réellement l’écouter et non pas pour simplement repousser l’heure du coucher. Je venais de finir son histoire dans laquelle je n’avais que trop bien imaginé la fin, ma sœur s’était assoupie et je n’avais point capté à quel instant Morphée s’était emparé d’elle.  Je finissais par me coucher oubliant la demande de mon père, la laissant dormir à mes côtés.

«  Kaeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !» Je soufflais en entendant ma petite sœur entrer dans ma chambre alors que ma seule envie à cet instant été de dormir. Il n’y avait pas à dire ma sœur était une pile électrique. Un regard rapide à mon réveil qui n’affichait que huit heures du matin, je  posais mon oreiller sur ma tête en marmonnant quelques mots peu catholique pour le coup avant que ma sœur ne me vol mon coussin pour me frapper avec. J’étais une victime, je n’aimais pas frapper ma sœur, j’étais ainsi. «  Allez lève-toi !  J’ai besoin d’aide ! » Je me redressais la regardant en hallucinant en la voyant faire cette moue triste qui parvenait à me faire craquer.  Je n’avais que onze ans et pourtant une grande différence d’âge avec ma petite sœur : cinq ans nous séparaient.  «  Tu veux quoi mini-pouce ? » Je la regardais en frottant mes yeux avant d’entendre ce qu’elle venait de me demander. Me lever pour faire à manger à nos parents. Bon, elle était mignonne, mais là j’avais envie de dormir vu qu’on ne s’était couchés que depuis  trois heures et pourtant  Joleen se portait à merveille. «  Allez ! Allez Kaee ! »  Elle me tirait par le bras et l’envie de lui dire non pouvait s’envoler rapidement la connaissant, elle ne me lâcherait pas tant que je ne serais pas présent dans la cuisine pour l’aider. «  Tu es une peste. »   Je rigolais avant de la soulever en me levant pour la porter sur mon dos. «   Papa et maman vont être heureux de notre surprise ? » Je venais de descendre les marches de notre maison en souriant un peu alors que je la laissais toucher à nouveau la terre ferme. «  Ils seront heureux. » C’était l’anniversaire de mariage de nos parents que ce soient pour nos grands-parents paternels ou encore pour mes parents le mariage était une chose importante une chose qu’il fallait prendre au sérieux.   Le divorce n’était pas fait pour notre famille.  Je repensais à toutes ces conversations que j’avais prises sur le fait sans rien dire.  Ma mère parlant avec sa belle-mère comme quoi il était impossible pour eux de voir son fils divorcer, alors que quoi qu’il puisse arriver. Enfin, tout ce que j’avais pu comprendre de tout ça c’était qu’importe ce qui allait se passer, que ça aille mal ou autre, il y avait toujours une solution pour réparer son mariage. Je repensais à tout ça au vu de cette date exceptionnelle quand ma sœur me tira par la main pour me dire que le bacon était en train de cramer.  J’avais dû agir rapidement pour ne pas  perdre nos morceaux de bacon. Je prenais ma petite sœur dans les bras alors qu’elle me serrait dans ses bras. «  J’ai eu peur !  Heureusement j’ai le meilleur des grands frères. »  Je  soufflais venant embrasser sa joue en poussant ses mèches blondes sur le côté pour ne pas embrasser ses cheveux par la même occasion. «   Tu vas réveiller papa et maman ? »  Lâchais ma petite sœur pour me faire monter le temps qu’elle finisse de tout préparer.  «  On est déjà là ! On admirait nos deux enfants  se faire un câlin. »  Je me mettais à rire alors que ma sœur courait vers nos parents pour le faire un câlin. «  Bon anniversaire vous deux. » J’allais les embrasser m’attardant un peu plus dans les bras de ma mère. On s’installait tous à table pour partager le moment.

♦ ♦ ♦

Le regard perdu dans les nuages, je n’avais nul choix au vu de l’endroit où je me trouvais : le ciel.  Notre avion venait à peine de décoller, j’étais content, même si je pouvais forcément être sûr que ma petite Jo allait me manquer. Nous n’avions pas la même colonie de vacance au vu de ces cinq années nous séparant. Cette année mes parents avaient décidés de partir que tous les deux pour faire cette lune de miel qui n’avait jamais eu le plaisir de vivre. Manque d’argent et tout ce qui allait avec, enfin j’avais échappé aux vacances chez mes grands-parents et c’était tant mieux, je les aimais, mais leurs vies  ne me convenait pas : aucune télé, aucun jeu et  l’endroit où il vivait n’était guère mieux, un petit village où les enfants manquaient à l’appelle.  Je devais rejoindre à l’aéroport de Rome ma colonie de vacance, j’étais donc seul à bord d’un avion avec les hôtesses de l’air s’occupant du mieux possible de moi. J’étais ravi.  Je ne m’attendais sûrement pas à m’endormir comme une masse dans cet avion, mais malheureusement j’avais veillé toute la nuit précédente sur un jeu de guerre et j’avais fait comme si je venais de me lever pour ne pas entendre les reproches de mes parents. Il pouvait être assez chiant pour ça, les jeux surtout celui de guerre avec lequel je jouais n’était forcément pas le mieux pour moi du haut de mes quinze ans  pour mes parents. «  Jeune homme ! »  Je sentais une main me bouger vivement pour me réveiller. Je secouais la tête en sursautant un peu alors que je venais d’être extirper d’un rêve. Je souriais à l’hôtesse qui souriait doucement avant  de me dire de m’attacher comme les autres passagers allant bientôt atterrir. Je m’exécutais alors que mon ventre commença à crier famine ce qu’entendis la jolie brune qui me donna quelque chose à manger. Elle s’en alla pour rejoindre sa place durant l’atterrissage. Je regardais par le hublot  la piste qui se rapprochait de nous, je me sentais mal pour le coup, je commençais à avoir le mal de mer, mauvaise idée sans doute de fixer ce point non fixe vu qu’il se rapprochait de nous. Je finissais par fermer les yeux ayant l’impression d’être sur une balançoire qui se balancer fortement.  Je quittais l’avion en même temps que tous les autres passager en suivant la jeune femme qui s’était occupée de moi pendant tout le vol enfin du moins pendant le temps où j’avais les yeux ouvert.  Rome.  J’aimais beaucoup l’endroit où mes parents m’avaient envoyés.  Je venais d’être confié à l’un des membres d’encadrement du la colonie de vacance. «  Salut moi, c’est Naomi. »  Je souriais doucement en entendant cette douce voix venant taquiner mon ouïe. Je la regardais, cette jeune fille de mon âge  était ravissante. Je souriais doucement avant de lui tendre la main et de me présenter à mon tour.

J’étais sans doute naïve comme mec, un peu crédule.  Deux ans de relation avec la même fille, alors que mes potes enchaînaient les relations avec différente filles tandis que moi seule ma Naomie me suffisait. C’était compliqué vu qu’elle vivait à deux heures  de chez moi. Mais, je faisais avec.  J’approchais à grand pas de mes dix-huit ans et j’en étais ravi vu que je devais passer mon anniversaire chez ma copine. Enfin, cela faisait simplement deux jours que je n’avais pas de nouvelle d’elle, donc ravi mais complétement perdu. J’avais appelait de nombreuse fois et je n’aimais pas forcément harceler ma copine, alors je finirais bien par avoir de ces nouvelles, du moins je l’espérais. «   Tu viens jouer avec moi ? » Je regardais ma sœur  fronçant les sourcils. «   Je n’ai pas envie  Jo’, va jouer avec le voisin. »  Je la regardais faire la moue, mais malheureusement pour elle je n’avais aucune envie de me bouger de mon lit, le regard perdu dans mes photos que j’avais pris avec ma petite copine. Ma sœur venait de se poser sur mon lit en boudant, elle n’avait pas changé, elle savait s’y prendre avec moi. «   Oh, sérieux Jo tu es treize ans  puis le voisin il t’aime bien je trouve. » J’aimais la taquiner avec ce dernier, vu qu’il était amoureux on en avait la preuve avec les lettres qu’il laissait dans notre boite aux lettres pour ma sœur, enfin.  Elle me regarda se levant en râlant. «  Putain depuis que tu as une copine tu m’oublies ! T’es un crétin Rowling. »  Je regardais ma sœur sortir de ma chambre comme une furie  en claquant la porte de ma chambre.  Je me levais tout autant en colère qu’elle, j’arrivais dans sa chambre alors que ma seule envie de base était de lui hurler dessus, je la voyais pleurer sur son oreiller sans même me regarder malgré mon entrée fracassante dans sa chambre. «   Oh Rowling numéro 2 tu comptes bientôt arrêter de bouder ? »  Je me posais sur le coin de son lit alors qu’elle se redressait et son regard venait de me glacer sur place, elle avait le regard revolver, un regard qu’elle ne m’avait jamais lancé. «   Oh, mais il t’arrive quoi sérieux ? » Je fronçais les sourcils l’attrapant par le bras pour l’amener à moi.  Je la plaquais contre moi en souriant péniblement, car en fin de compte tout mon énervement venait de s’en aller loin de moi. «  tu me manques … tu es toujours à l’écoute de ta copine au point que tu vas fêter ton anniversaire avec elle, alors qu’elle ne te répond pas. »  En écoutant les reproches de ma sœur, j’ouvrais les yeux sur certains points et surtout sur mon comportement depuis que j’étais en couple avec Naomie qui m’avait façonné en réalité en une personne que je n’étais pas. Même mes parents m’avaient fait remarquer cela, sauf que les paroles de ma sœur comptaient beaucoup plus que moi. Je n’avais pas répondu à ma sœur la laissant seule dans sa chambre pour faire ce que je devais faire : plaquer Naomie.

♦ ♦ ♦

Je toquais à la porte de ma sœur  et attendait qu’elle vienne m’ouvrir la porte. Je souriais doucement  continuant à m’acharner sur la porte en bois en espérant qu’elle bouge ses fesses rapidement pour que je puisse enfin vider mon sac. Je finissais par céder à la tentation d’appuyer sur la sonnette sachant pertinemment qu’elle avait horreur d’être réveillée brutalement, mais il fallait qu’elle bouge son cul plus rapidement après tout. Je rigolais tout seul en pensant déjà à sa réaction. «  Ça sert à rien de t’énerver, vu que je suis derrière toi débile. »  Je me retournais en me mettant à rire et je finissais par pousser ma sœur pour son petit mot peu courtois. «    Débile ? En même temps ça fait partie  de nos gênes ma belle. »  Je la voyais s’éclater de rire alors que je  la sentais me sauter dessus en entourant ses jambes autour de moi. Ma sœur et moi c’était toujours aussi fusionnel  quelques fois on nous prenait plus pour un couple qu’autre chose, enfin, heureusement nous étions frère et sœur.  «  Sinon tu débarques à huit heures du matin, sans croissant, pain au chocolat ou café ? Il t’arrive quoi ? »  Je la regardais l’air de rien comme-ci je n’avais à me reprocher, puis je voyais son visage grimacer doucement. «  Elle est où Parker ? »  Ma sœur avait ce don dingue de taper là où il ne fallait pas, je soufflais et faisais mine d’être triste,  j’avais simplement envie de rire en voyant sa tête choquée comme si j’allais lui apprendre la pire nouvelle de sa vie. «  Non, me dit pas que c’est fini !  Il s’est passé quoi ? »  Je rigolais  me moquant d’elle en la lâchant pour qu’elle descende de mes bras. «  Elle m’a trompé. »  Je restais très sérieux, j’attendais simplement une réaction de la part de ma sœur. Je souriais doucement alors qu’elle commençait à l’injurier de tous les noms. «   Mais, quelle garce, moi qui l’appréciait et tout, non mais elle est folle la fille ou quoi ? »  Je me mettais à rire, mais apparemment ça ne ressemblait pas à ça. Je me mettais à rire  en déposant ma main sur sa joue avant de m’agenouiller au sol. «  Dit tu penses que Parker va m’épouser si je lui dis. écoute chérie je t’aime, mais j’ai fini par céder à l’une des étudiantes qui te rends dingue quand elles me draguent, mais au final on s’en fiche car c’est avec toi que je veux finir ma vie ? »  Je rigolais avant de voir le visage de ma sœur se décomposer alors qu’elle me vidait sa bouteille d’eau sur le visage.  «   T’es nul ! T’es  vraiment con !  J’ai eu peur moi … tu ne sais pas qu’on a prévu plein de chose avec Parker ! Elle est parfaite  en belle-sœur en plus ! T’attends quoi pour faire ta demande ? »  Je grimaçais. «   J’attends de la lui faire demain après les examens et je l’apprends aux parents en même temps que toi ! » Elle soufflait finissant par entrer dans son appartement en me claquant la porte au nez. «  Non, non et non ! Je leurs dis pas, mais laisse tomber ils vont me renier à vie !  Tu le sais très bien ils ne sont pas ouvert … l’amour avec le même sexe cela est répugnant pour eux. »  Je soufflais ouvrant la porte. « Tu verras ça passera crème !  J’en suis sûr fait leur confiance. »  Je souriais venant accueillir ma sœur dans mes bras en embrassant sa joue. «  Allez, je file Parker dors encore elle va se demander si je ne suis pas allé voir l’une de mes amantes »  J’adorais faire marcher ma copine, qui ne faisait pas simplement que marcher, mais courir. J’aimais la taquiner, mais j’étais un homme fidèle, j’avais une femme et une seule cela me suffisait surtout que celle-là, je l’aimais de tout mon être.

«  Bébé ? »   Je cherchais Parker qui s’était en allait alors que j’avais tenté de lui faire ma demande en mariage. Rien à faire ma blague était de mauvais goût pour le coup.  J’avais pourtant tenté de la rattraper pour lui dire que je voulais qu’elle devienne ma femme.  «  Je ne veux pas te parler, laisse-moi faire mes valises !  Bientôt trois ans, bientôt et tu n’as pas pu aller t’empêcher d’aller voir l’une de ces meufs vulgaires ? » Je soufflais.  J’allais la rejoindre alors que mon regard se déposait dans le sien alors que mes mains venaient se joindre aux siennes. Elle tentait de s’extirper de mon étreinte cherchant à me faire du mal avec certain de ses mots, mais je restais de marbre après tout j’avais joué à un jeu dangereux en tentant de faire une demande peu ordinaire, voilà ça m’apprendra à vouloir jouer de ma créativité. « Écoute-moi, bébé s’il te plait. »  Je la regardais dans les yeux alors qu’elle mordait sa lèvre pour retenir ses larmes, je venais de lui briser le cœur et le mien se fendait à force de la voir si mal. J’attendais qu’elle me parle ou me dise quoi que ce soit. «   Comment tu as pu me faire ça ? Tu sais à quel point je t’aime, que je tiens à toi et toi tu vas avec la première venue ?  Quoi je ne suis pas l’une de ces chears qui vienne pour lécher ton cul à chaque fois que tu souris ? Je ne suis pas l’une de celle qui désire que tu ne fasses plus qu’un avec elle pendant au moins une nuit ! Putain Kae je ne te pensais pas comme ça !  Moi qui m’imaginais qu’on allait être ensemble pendant toute notre vie. » Je l’entendais râler et je ne savais même pas quoi dire, comment je pouvais lui en vouloir pour ses paroles après lui avoir montré l’une des brunes de l’université de Phœnix pour avoir quelqu’un avec qui l’avoir trompé, mais en fin de compte je n’aimais pas les brunes, je ne sais pas j’avais toujours été attiré par les blondes sûre d’elle avec un tas de chose à découvrir. Pour ça Parker avait su en jouer, elle ne m’avait pas conté son histoire rapidement et j’étais tombé amoureux avec le temps d’elle alors que je venais de rompre avec Naomi.  Au final  c’était bien ma rupture avec Naomie, car je n’aurais jamais rencontré ma petite joggeuse qui tentait de me battre chaque matin à la course mais c’était peine perdue.  Enfin, elle s’était éloignée de moi pour prendre quelque chose dans son armoire et me le jeta à la figure. «  Au fait je voulais te demander au mariage … »  Elle finissait par se mettre à pleurer, je me mettais à rire nerveusement en me disant qu’on avait eu la même idée, mais que mon idée de demande était vraiment conne au fond. «  Bébé, ma petite joggeuse. »  Je m’agenouillais en la regardant dans les yeux alors qu’elle laissait bien paraître sur son visage qu’elle ne comprenait plus rien. «  Tu fais quoi là ? »  Je rigolais un peu avant de me lancer dans un monologue. «   Parker, en vrai je ne t’ai jamais trompé, j’aurais jamais osé, car je t’aime trop pour ça, je pensais que tu aurais compris en voyant que je te montrais une brune, enfin tu sais c’est toi la femme qui fait battre mon cœur, toi qui me soutient que je me prends la tête avec ma sœur à cause de son homosexualité. Enfin, tu sais je t’aime et je te veux toi, pas une autre pour me donner des enfants ! Pardonnes moi d’être un crétin avec des idées horribles pour te demander ta main. »  Je souriais attendant qu’elle me donne sa réponse, elle venait vers moi se jetant sur moi pour m’embrasser langoureusement alors que je venais de m’écrouler au sol par sa faute, je déposais mes mains sur ses cuisses profitant du baiser. «  Dites c’est un oui ou un viol ? »   Je rigolais doucement avant de l’embrasser dans le cou doucement. «  Au vu de tes mains sur mes cuisses ce n’est pas un viol, mais bien un oui ! Mais ne me refait jamais ça ! »  Je souriais la portant jusqu’à la salle de bain où  l’amusement fût notre priorité.

Un Dimanche en famille, avec Parker nous étions en retard après un long réveille au lit et quelques peu coquin. Enfin, je venais de cogner contre la porte de mes parents attendant que ces derniers viennent m’ouvrir ou ma sœur vu que sa voiture était déjà présente.  Je souriais quand la porte s’ouvrit, sauf que mon sourire se laissa rapidement remplacé par  une mine d’incompréhension.  J’étais perdu, ma sœur venait de sortir comme une furie de chez nos parents alors que je regardais Parker qui avait la même  incompréhension que moi sur le visage. «  Jo’  se passe quoi ? »  Demandais- je en hurlant espérant une réponse. «  Je ne suis pas ta sœur et pas leurs filles donc qu’importe que j’aime les filles ! »  Elle n’avait pas attendu une réponse de ma part s’en allant, je laissais Parker courir rejoindre ma sœur avec qui elle était proche. J’entrais voir mes parents. «  Sérieux, vous lui avez dit quoi là pour qu’elle me sorte ça ? »  Mes parents étaient mal, ma mère en pleurs et mon père tentant de se retenir. «  Je n’en sais rien Kae. Ta sœur est venue en nous lançant qu’elle était lesbienne, mais au final cela ne me gêne pas, on le savait avec votre  mère … depuis longtemps, mais elle nous a dit qu’elle n’était pas compatible génétiquement avec aucun de nous trois. »  Mon esprit venait simplement de buguer pour le coup, je les regardais à tour  de rôle cherchant à avoir une réponse tout en espérant sans doute que cette dernière allait s’écrire sur le visage de mes parents.  «  Attendez comment ça pas génétiquement compatible. »  Mon père me tendait une feuille, alors que je passais ma main sur mon visage en tentant de comprendre toute cette histoire.  Je finissais par souffler alors que je me munissais du téléphone pour appeler l’hôpital.  Je parlementais avec l’un des médecins et au vu de cette histoire, tout était très compliqué. Je sentais la main de Parker se poser sur mon torse venant embrasser ma joue, c’était parfait comme petit baiser pour me donner du courage au vu de ce que j’allais devoir annoncer à mes parents et ma sœur revenue avec ma fiancée. « Joleen avait raison !  Ne t’énerve pas !  Papa et maman ne le savait pas..  Y a eu un accident à ta naissance, tu as été échangé avec une seconde petite fille née à quelque minute de toi. C’était lors de la tempête Gwen et apparemment tout est allé très vite. »  Je venais de raconter l’histoire à ma famille et à ma future femme qui venait de glisser sa main dans la mienne, pourtant je n’avais pas l’impression d’être ici me posant un tas de question. Comment allait se passer les choses à présent ? Je soufflais tentant de me calmer pour ne pas exploser comme mon père qui hurlait qu’il allait se venger ou encore pleurer comme ma sœur et ma mère. Prévenir pour notre mariage ? Non, ce n’était plus le moment, puis la gaieté de cette annonce passerait mal à mon goût.

J’avais conduit assez rapidement pour rejoindre Pearl Trees.  J’avais laissé Parker me guider, d’habitude j’aimais bien me débrouiller seul, mais au vu des circonstances, je ne voulais pas le  faire par moi-même et me perdre pour perdre du temps. Je me retrouvais avec mon ex fiancée dans la même voiture, je ne savais pas au fond si Parker avait réellement comprit que c’était fini, sa main venait sans cesse rejoindre ma cuisse, mais cela pouvait être simplement le fait qu’elle était inquiète pour moi. Enfin. On arriva le plus rapidement possible à l’hôpital où ma sœur était, cette dernière avait été renversée par une voiture, je ne savais rien de son état.  Danae, je ne la connaissais pas depuis toujours , mais je tenais à elle autant qu’à ma sœur Joleen et je voulais absolument être là pour les deux.  J’avais toujours été gaga de ma petite sœur et à présent j’en avais deux qu’importe le lien du sang , cela ne comptait pour personne à présent.  Le médecin était avec mes parents qui avaient pris l’avion pour être plus rapide, mais moi je n’avais pas eu cette idée ne voulant pas attendre à rien faire dans l’avion j’aurais trop été casse bonbon pour le coup.  Ma sœur avait donc était renversée à un passage piéton et son rein avait été touché. Elle n’avait qu’un seul rein déjà bien abimée par sa phase d’alcoolique malgré son jeune âge. Sa vie n’était pas parfaite avec ses parents enfin les parents de Joleen aussi. Mes parents étaient encore plus tristes n’ayant pas la possibilité de donner l’un de leurs reins à leur fille vu qu’il n’était pas assez compatible pour le faire. Je l’étais moi et je n’avais pas hésité une minute. Je rentrais dans la chambre de ma sœur venant l’embrasser sur le front. «  Tu ne vas pas faire ça quand même ? » Je la regardais secouant la tête désorienté par ses paroles. «  Tu es ma sœur ,je ferais n’importe quoi pour l’une de vous ! »  Je souriais péniblement en la voyant fondre en larme. «   Ouai, mais on se connait depuis peu ! »  Je soufflais . «  Je m’en fiche ! Ça ne change rien pour moi ! »  Je l’embrassais avant de lui glisser  l’oreille. «  J'ai pris la décision d’être heureux et de stopper avec Parker. » Je pouvais voir son sourire naître sur ses lèvres avant qu’elle dépose ces dernières sur ma joue. «  Tant que tu es heureux ! »  Je fis assez rapidement préparé pour mon opération ne me laissant point le temps de parler avec Parker pour que tout soit clair. Enfin, j’aurais sans doute l’occasion de le faire après mon opération. L’opération faite et l’échange de l’organe vital était enfin fait. J’étais dans ma chambre alors que mes parents se trouvaient avec moi et que Parker franchissait le seuil de la porte, ces derniers me laissèrent après que je leurs ai dit pour ma rupture avec la jolie blonde. «   Chéri ! »  Je la regardais s’approcher pour m’embrasser souriant contre ses lèvres ne sachant comment réagir. Ce baiser me fit frémir, mais  ce n’était que mon corps et non mon cœur qui parlait à cet instant ! Oui, parker me faisait un effet de fou,  un baiser et je m’enflammais rapidement, mais bon cœur avait cessé de s’emballer lui.  «  Non Parker, c’est fini ! »  Je la regardais alors qu’elle pinçait sa lèvre.  «   Non, mais je ferais des efforts avec ta sœur j’ai vu à quel point elle était aussi importante pour toi que Joleen , je m’excuse j’ai mal agis. »  Je soufflais tentant de me redresser  avec beaucoup de mal au vu de la douleur que provoqué ma cicatrice. «  Parker ! Je dois t’avouer, ce n’est pas que pour ton comportement avec Danae, mais aussi ,car je suis tombé amoureux d’une autre femme ! Tu me connais je suis incapable de tromper la femme avec qui je suis, mais je ne veux pas me marier si ce dernier finit par un mensonge. .. Je suis désolé Parker. Vraiment ! » Je la regardais pleurer alors que Joleen qui n’ était pas au courant entra dans la chambre en voyant Parker pleurer elle fila avec elle pour parler.  Je ne savais pas ce qui allait se passer, mais mon téléphone sonna où j’eus le plaisir de lire un message d’Eden.

♦ ♦ ♦

Je venais d’arriver devant chez mes parents laissant cette brune renversante quitter le palier de ces derniers.  J’avais le cœur qui battait anormalement et la voir s’éloigner de moi me rendait quelque peu triste pour le coup. Eden, voilà le nom de cette jeune femme avec qui j’avais ouvert la conversation comme un visiteur de premières heures pour pouvoir lui parler. Je connaissais par cœur l’endroit, mais ça elle ne le savait pas et cela avait bel et bien arrangé mon affaire Le temps de rejoindre l’appartement de mes parents j’avais eu le temps d’échanger un tas de chose avec cette jeune femme. Je lui avais parlé au début sans doute pour faire connaissance aimant connaître parfaitement les personnes vivant à côté ou non loin de chez mes parents. Enfin,  j’avais apprécié et la laisser partir avait été difficile jusqu’à réaliser que lui demander si elle était célibataire était une mauvaise chose au vue que la question était toujours relancé à la seconde personne. Il ne fallait pas oublier que moi j’étais fiancé et heureux, pourtant je ne me sentais pas si bien. Je devais reprendre mes esprits quand ma sœur ouvrit la porte. «  Coucou toi !  Ça va ? » Je prenais Danae dans mes bras embrassant doucement sa joue, c’était ma seconde sœur, celle de sang même si pour moi je ne voyais pas la différence entre  Joleen et Danae.  «  Oui et toi ? »  Je rentrais à l’intérieur éloignant cette brune enivrante loin de mes pensées. «   Kaeeeeeeee, maman veut parler de ton mariage sauf toi vite ! » Je rigolais doucement alors que je venais embrasser mes parents en attrapant ma Jo’ dans mes bras. «   T’as grossis ! » Je venais de comprendre pourquoi j’avais cette impression,  c’était Danae qui avait tiré sur ma sœur pour qu’elle paraisse plus lourde. Mes deux sœurs s’entendaient non pas comme des sœurs, mais comme des amis, elles étaient proches très proches même. Enfin, j’allais m’asseoir à côté de ma mère qui voulait me parler de mon mariage qui était à mille et un lieux de mon esprit qui avait été envahi par cette charmante voisine qui était celle de mes parents.

Je me posais sur le canapé en regardant la télé où se déroulait un jeu inconnu par tous. Ma sœur Danae était une petite geek, cette dernière confectionnait les jeux vidéo et moi qui adorait ça, j’avais forcément le droit d’en tester certain ce qui avait quelque fois le don d’énerver Parker qui trouvait que je ne l’aidais pas assez avec notre mariage. Malheureusement notre mariage me paraissait de plus en plus dérisoire, mes sentiments pour ma belle blonde était sans doute encore présent, mais ces derniers avaient été vaincu par ceux que je pensais avoir pour la belle Eden. «  Dis sinon tu es  ici pourquoi ? »  Demanda ma petite sœur. Je mordais l’intérieur de ma joue pour tenter de trouver une bonne excuse. «  Au fait la voisine Eden, tu sais je parle souvent avec elle depuis mon arrivée et je lui ai raconté notre histoire, elle est restée sur le cul tout en pensant à demander quand tu allais repasser. »  Le regard de ma sœur se déposa dans le mien alors que je détournais la tête, alors que je sentais malencontreusement mes joues chauffer doucement, je décidais de me lever pour prendre deux bières dont une sans alcool pour Danae. «   Ouai, c’est cool je suis passé la voir tout à l’heure, c’est une bonne amie .. » J’avais lutté pour lâcher le mot ami .. J’aurais voulu plus, mais j’étais loin d’être célibataire et de pouvoir foncer avec elle ensuite les questions étaient persévérante me laissant à me malmener moi-même. Après tout avec Parker j’étais à deux doigts de fonder une famille, mes sœurs l’appréciaient même si c’était encore difficile pour Dana de se faire une place parmi Parker et  Jo’, mais cela n’était qu’une question de temps, j’en étais sûr.  Je tendais la bière sans alcool à ma sœur du moins c’était ce que je pensais. «  Kaedin ! Je ne bois pas tu le sais . »  Je secouais la tête.  «  Arrête donc de penser à Eden. »  Lâchait-elle avec un aplomb qui coupa ma respiration. «   Sérieux , je suis désolé.. Je fais n’importe quoi en ce moment .. Elle me trotte dans ma tête et c’est juste angoissant , limite j’en oublie des rendez-vous avec Parker » . Je déposais ma tête contre le rebord du canapé alors que ma sœur se mit à rire me laissant bouder un peu. «  Ça va, c’est juste qu’il faut répondre à des questions depuis quand la jolie brune te rend aussi bête ? » Je mordais ma lèvre réfléchissant un bon moment à trouver le moment exact, mais à chaque fois je revenais à la même réponse et cette dernière ne me convenait pas.  «  Depuis que j’ai déposé mes yeux sur elle. »   Je mordais ma langue avant de boire une gorgée de ma bière. «  Sérieusement tu es tombé amoureux directement ? Ça existe vraiment les coups de foudre. Si seulement j’avais imaginé que j’allais avoir un frère qui allait me démontrer cela je ne l’aurais jamais cru. »   Je me mettais à rire avec elle alors qu’un appel mit fin à notre bonne humeur en voyant le prénom de Parker s’affichait sur mon écran. Je me levais embrassant ma sœur. «   Je vais rentrer et voir comment je vais faire pour quitter Parker. »  Je laissais ma sœur qui allait partir dans deux jours dans sa ville qui était celle de Pearl Trees. Ma seconde sœur était chez ses parents enfin les biologiques essayant d’aimer cette petite villes, elle qui n’avait jamais aimé cela.

«  Kae c’est toi viens voir j’ai trouvé les couleurs pour notre mariage. »  Je venais juste de rentrer de chez mes parents et je venais à peine d’être assaillit par les questions sur le mariage. «  Oui, je suis là, si jamais Danae vient juste de partir de chez mes parents et elle va bien ! »   Je ne pouvais pas le nier, je n’aimais pas que Parker ne soit pas aussi proche de Joleen que de Danae, elles étaient toutes les deux mes sœurs.  Je la regardais assez choqué par ce que je venais de lui rétorquer au lieu de parler de notre mariage. «   Kae, je sais qu’elle est partie aujourd’hui et que tu es allée encore là voir ! » Je soufflais pinçant ma lèvre avant de passer ma main dans mes cheveux. «  Sérieusement, encore ? C’est ma sœur pas une fille avec qui j’ai un quelconque risque de te tromper. »  J’allais dans la salle de bain alors qu’elle me suivait, après tout j’allais surtout voir Eden et Danae n’était qu’une excuse pour passer un peu plus de temps chez mes parents. Parker venait d’ouvrir la porte de la salle de bain pour me demander pardon. «  Non, pas pardon, stop Parker, tu n’as fait aucun effort avec elle, même pas tu lui as proposé d’être ta demoiselle d’honneur alors que tu ne cesses de parler  de Joleen .. Tu sais ça doit lui faire mal ! Elle n’en dit rien , mais moi ça me fait mal !  C’est mon sang tout autant que Joleen, mais toi tu t’en fiche, oui elle est distante, en même temps vu ce qui lui est tombée sur la tête .. »  Je ne savais pas du tout au fond ce qui avait entre ces deux-là. Elles vivaient toutes deux pendant leurs enfances à Pearl Trees et elles prétendaient ne pas se connaitre. «  Kae, je ferais des efforts quand on retournera voir mes parents et ma sœur je te le promets !  S’il te plait . » Elle cherchait à me faire plaisir, il était temps que je lui donne la bonne version. Ce n’était pas seulement à cause de son comportement avec ma sœur, mais aussi ce mariage qui n’était plus ce dont j’avais envie, et je repensais sans cesse à mes parents qui avaient toujours dit qu’un mariage était sacré et que le rompre était impossible. Je ne voulais plus finir ma vie avec Parker. «   Parker .. Je ne peux plus , non je ne peux plus me marier . .. » Je la regardais alors que mon téléphone sonnait, je n’avais pas forcément envie de répondre mais bizarrement je le fis et je me sentais mal d’un coup. Parker m’aida à marcher jusqu’à ma voiture ne me tenant pas rigueur de mes mots quand je lâchais ces quelques mots.  «   Hôpital … Danaé. » Mes parents m’avaient appelé en catastrophes.

♦ ♦ ♦

«  Chérie ? »  Je me frayais un chemin parmi nos cartons, ce qui n’était pas très facile.  Pearl Trees. On commençait une nouvelle vie,  cette dernière je l’avais rêvé et imaginé par la suite avec une jolie blonde, mais une brune craquante avait volé mon cœur entre temps. J’avais cédé à Eden. J’avais attendu par respect sans doute pour Parker, je n’avais pas aimé l’avoir blessée ou encore rendu mal, mais  je ne pouvais pas m’enfermer dans ce mariage qui serait vite devenu un mensonge douloureux et destructeur pour nous deux. Je me serais marié avec, mais au final je lui aurais fait du mal, j’avais du mal à me tenir loin d’Eden.  «  Je suis là ! »  Je souriais finalement en voyant Eden sortir sa tête de derrière le canapé, elle accrochait les cadres. «  Tu n’aurais pas vu un carton avec des cravates ? »  Je souriais m’approchant d’elle avant de la rejoindre derrière le canapé pour l’embrasser, d’un geste doux je la déposais sur le rebord du canapé pour profiter de ce petit moment entre deux baisers elle m’indiqua l’endroit où se trouvait le carton. Je l’embrassais une dernière fois laissant une moue triste prendre le dessus sur mon visage. «  J’ai envie d’être malade juste pour être avec toi. » Je la laissais lâchant sa main avant de me rendre à ce fameux carton pour trouver ma cravate. «  Évite de tout faire à toi seule, je rentre tôt du travail pour t’aider bébé ! » Je revenais comme un gamin vers elle en courant pour l’embrasser laissant mes mains profiter de ses cuisses dénudées au vue de ma chemise qu’elle portait. Je finissais par la sentir me repousser. «  Monsieur Rowling vous allez être en retard. »  Je souriais doucement haussant les épaules n’ayant réellement aucune envie de la quitter, tout avait été vite avec Eden et pourtant aucun regret. Je finissais par regarder la bague de fiançailles qui se tenait sur son annulaire heureux de cette bague si importante pour mes parents, ces derniers avaient accepté mon choix tout comme Danaé, mais la pilule passait mal encore pour Joleen. Enfin, je n’allais pas cesser d’être heureux pour elle, même si ça me tuait de la voir si méfiante et peu gentille avec celle qui allait devenir une futur madame Rowling. Je quittais Eden pour de bon allant profiter de la douceur de Pearl Trees , j’aimais cette ville. On avait fini par avoir des opportunités ici pour rejoindre ma seconde sœur qui avait toujours vécu ici et la vie était beaucoup plus paisible que dans la ville où j’avais été élevé et j’avais hâte d’évoluer dans ce village avec mes futurs enfants. Eden et moi en parlions beaucoup et on attendait d’être bien installé, car pour ce qui était du reste comme le côté financier tout allait bien.


Je soufflais en entendant la réflexion de la jolie blonde. Elle ressemblait légèrement à sa sœur avec sans doute autant de haine voir beaucoup plus que sa soeur que j'avais quitté à quelque mois du mariage. Lia, la petite sœur  de Parker, forcément, elle travaillait avec moi, j’étais le grand patron donc elle devait me supporter, mais les petites répliques tuantes étaient pourtant là.  Je  la regardais. «  Mademoiselle Anderson, allait travailler ! » On s’entendait bien .. À vrai dire je la considérais comme une petite sœur, mais la vie à fait que ma rupture avec Parker l’amène à me haïr.  En même temps je la comprenais ,c’était comme si ma sœur ou du moins l’une de mes sœurs étaient blessées par l’une de leurs conquêtes et que j’en étais proche cela allait forcément mal finir et rester amis serait difficile surtout si la conquête en question était la personne en tort. Enfin, j’avais conscience de tout ça et je trouvais que malgré tout que Lia se comportait bien au vu des circonstances., mais il fallait tout de même que je la remette en place et je ne désirais pas la virer.  J’évitais de parler de ça avec Eden pour le moment , il faut dire qu’elle était presque à terme et que je la voulais en pleine forme pour l’accouchement.  Je devais avoir un sixième sens comme les femmes vu que mon téléphone se mit à sonner pour que  Eden me prévienne qu’elle venait de perde les eaux.  Je n’avais pas attendu longtemps pour la rejoindre et assister à la naissance de notre fille qu’on venait de nommer Penny. «   Alors comment va le papa ? » Je souriais en entendant la voix de Dana’ , je la prenais dans mes bras heureux et encore ému du moment que je venais de passer avec ma femme en salle d’accouchement. «   Parfaitement bien, Penny est avec sa maman , moi je prévenais les parents.  Joleen est déjà en route. »  J’embrassais ma sœur heureux alors que je lui proposais de rejoindre Eden avec qui elle s’entendait parfaitement. Je laissais donc ma sœur rejoindre ma femme alors que je continuais de prévenir la famille proche. Une fois la famille et ami prévenu je finissais par rejoindre ma femme, ma fille et ma sœur laissant Joleen arriver peu de temps après mon entrée  dans la chambre de ma femme. «  Bonjour tout le monde. »  Elle fit le tour de la pièce pour dire bonjour à tout le monde , même à Eden avec qui s’était parfois tendue, mais au fond elle l’aimait bien, même si Parker et elle étaient encore amies. Je finissais par sortir avec mes sœurs quand je comprenais que ma femme voulait se reposer. «   Bon au fond Eden n’est pas mal . » Je soufflais secouant la tête à la remarque de ma sœur. «   Joleen s’il te plait pas ici ! » Je  m’installais sur l’un des bancs disposaient pour les familles attendant l’accouchement de l’une de leur proches. «   Quoi .. Bon je vais revenir plus tard, je vais aller voir une amie ... »   Elle partit assez vexée par ma réflexion comprenant qu’elle allait voir parker. Je laissais ma sœur s’installer à mes côtés. «  Au fond elle aime bien Eden, juste qu’elle n’a pas forcément aimé votre installation ici.. »  Je le savais, ma sœur n’aimait pas les petites bourgades du style de Pearl Trees et elle en tenait rigueur à Eden qui n’était pas la fautive dans l’histoire vu que je voulais aussi y aller pour être prêt de ma seconde sœur.

«  Papa, tu vas me lire une histoire avant , hein ? »  Je me retournais en rigolant en voyant Penny faire exactement la même moue que sa mère quand cette dernière voulait me faire céder, c’était gagné encore plus rapidement avec la petite qui savait s’y prendre mieux que sa mère. J’embrassais ma femme passionnément avant de prendre la petite dernière dans mes bras. «  Tu cèdes encore à ta fille. »  Je tirais la langue, Eden le savait, j’étais gaga de mes deux filles et je n’arrivais pas à dire non à leurs demandes, enfin surtout aux demandes de l’ainée, vu que la seconde venait à peine d’arriver dans la famille. «  Allez va choisir ton histoire le temps que je couche ta sœur , chérie. » Je souriais avant de la voir faire une nouvelle moue. «  Je veux embrasser ma sœur moi ! »  Je me baissais pour laisser accès à penny au front de sa petite sœur qu’elle couvrait  de bisou à chaque fois que l’occasion se présentait.  «  Bonne nuit Lily. »  Je laissais ma plus grande courir dans sa chambre tandis que je berçais la seconde avec plaisir en chantonnant me doutant bien qu’Eden était en train de se moquer de moi au vu du baby phone qui était allumé qui lui laissait tout le loisir d’entendre ce moment privilège avec mes deux filles.  Je mis une bonne trentaine de minutes avant de quitter la chambre de Lily avant de rejoindre ma seconde fille pour lui lire son histoire, mais le sommeil avait eu raison de cette dernière qui était allongée sur son lit serrant le livre contre elle. Je la glissais sous sa couette avant de rejoindre ma femme qui s’était installée au coin du feu de cheminée. Je venais me mettre derrière elle commençant à masser ses épaules avec délicatesse déposant quelques baisers dans son cou. On passa une agréable soirée avant de décider d’aller se coucher malgré qu’il fût Vendredi soir sachant que nos enfants se réveillaient toujours tôt et que la petite ne faisait pas encore ses nuits. Je montais à l’étage pour me brosser les dents tandis qu’Eden vérifiait la chambre de Penny puis celle de Lily.  Je faisais des grimaces en rigolant quelque peu en me brossant les dents devant le miroir quand j’entends un cri de panique de ma femme j’accourais jusqu’à elle. «  Appelle une ambulance ! Vite ! »  Je  me dépêchais ne me posant pas de question alors que j’avais vu Lily dans les bras de ma femme. Je ne savais pas quoi dire  à la personne au téléphone, mais j’avais simplement dis que cela concernait mon nourrisson.

«  Mon amour ? » Je me réveillais doucement souriant quelque peu en voyant ma femme au-dessus de moi me réveillant tendrement. «  C’est le premier anniversaire de Lily bébé et faut qu’on marque le coup, il faudrait qu’on voit pour que tes sœurs viennent toutes les deux à la maison »  Je souriais venant encadrer son visage de mes mains pour l’embrasser alors que je sentais notre plus vielle nous sauter dessus.  «  Maman, papa, maman, papa » Répétait-elle en boucle  pour nous faire stoppe ce moment de complicité que l’on partagé, j’embrassais une dernière fois ma femme avant de faire glisser entre mes lèvres une petite phrase qu’elle seule aurait pu comprendre n’ayant que très peu articulé. «   Ce n’est pas pour aujourd’hui la confection du troisième. »  Je souriais me levant pour  suivre Penny et Eden qui s’étaient arrêté devant la chambre de la petite, je souriais les suivant sentant une douleur se former dans mon cœur. Je les regardais et Eden se mit à hurler. «  Mais où est mon bébé ? » Elle pleurait et je finissais par voir trouble alors que je m’approchais du berceau qui était simplement vide. Penny finit par disparaître de la scène comme par enchantement alors que je voyais un homme entrer dans la chambre de ma propre fille, je ne parvenais pas à voir son visage. Un inconnu. Je le  regardais s’approcher de ma femme qui venait de se dévêtir, je n’arrivais pas à intervenir  me mettant à l’insulter de tous les noms alors que je sentais quelqu’un me tirer par le bras.  «  Monsieur Rowling.  Punaise Kaedin bouge toi, tu as un rendez-vous » la voix de Lia m’extirpa de ce rêve qui s’était transformé en un cauchemar. Une vie, la vie que j’aurais voulu avoir .. Cette vie n’était plus mienne ! Lily était morte de la maladie du nourrisson et je m’en voulais de ne pas avoir réussi à faire quoi que ce soit pour qu’elle soit encore parmi nous. J’avais préféré prendre du recul, me noyer dans le travail et j’avais fini par voir mon mariage voler en éclat que Eden m’apprit qu’elle avait fini par me tromper à cause de mon travail. Je lui en voulais, j’étais déjà à terre depuis l’enterrement de notre fille, mais avec ça Eden avait fini de me tuer.  Penny restait ma seule priorité, mon mariage était comme inexistant, même si j’hésitais à signer des papiers de divorce , après tout le mariage était sacré pour ma famille et dans le fond il l’était aussi pour moi. Tout était compliqué !  Eden se comportait mal, elle se faisait remarquer et je n’aimais pas forcément ça surtout pour notre seule et unique fille à présent. Ma sœur tentait de me résonner tandis que la seconde qui était venue vivre ici après le drame avait fini par tout faire pour me faire reprendre contact avec Parker.  J’étais perdu, mes sentiments pour Eden était là, mais il était impossible pour moi de les approcher, ils étaient enfermés bien profondément pour que je ne puisse pas les atteindre. «  Annule mon rendez-vous ! »  Lâchais-je d’un ton sec, je prenais mon téléphone pour envoyer un message à Parker.  J’avais décidé de la voir, elle était une bonne amie à l’écoute, même si j’étais toujours un peu séduit. Enfin, ce soir je pourrais enfin récupérer ma fille en devant supporter sa mère, j’avais du mal à pardonner sa trahison.  Je quittais mon bureau pour rejoindre un café où m’attendais Parker, mon ex fiancée avant Eden.
© Codage par Pearl Trees


Dernière édition par Kaedin T. Rowling le Mer 3 Sep - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Administratrice
► MA PETITE BOUILLE : Leighton perfect Meester
► PSEUDO : Petit_Biscuit (Cléo)
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 06/08/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 102
► EMPLOI/ÉTUDES : Estheticienne un jour sur deux

MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 0:22

MON MARI SO SEXYYYYYY

Tu seras obligé de me pardonner quand je viendrais dans ton nouvel appartement en petite tenue, quand je viendras te chanter des sérénades sous ta fenetre Tu m'aimes trop, tu peux pas me remplacer par une pouffiasse

Hate de rejouer ses deux là avec toi, ça m'a manqué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Administratrice
► MA PETITE BOUILLE : jennifer lawrence
► PSEUDO : mb.
► ÂGE : 25
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 31/07/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 191
► EMPLOI/ÉTUDES : étudiante en psychologie

MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 0:30

rebienvenuuuueee Cindy :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 0:34

Welcome back chez les campagnards
Revenir en haut Aller en bas
avatar


► MA PETITE BOUILLE : Ian Bohen sexual
► PSEUDO : LKD
► ÂGE : 37
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 03/09/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 57
► EMPLOI/ÉTUDES : Directeur de banque.

MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 0:34

eden non, même pas en rêve que je te pardonne ta trahison tu pourriras en enfer je t'ai dis !!


merci Nayana & Dorian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


fondateur
► MA PETITE BOUILLE : George cuttie Shelley
► PSEUDO : long way home
► ÂGE : 23
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 29/07/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 506
► EMPLOI/ÉTUDES : Étudiant en biologie, mais donne un coup de main à la ferme de ses parents si besoin.
► EN CE MOMENT : Parfois, il regardait sa sœur Scarlett et il se demandait comment elle pouvait vivre une vie pleine, avoir tant d'amis, être si heureuse malgré sa surdité alors que lui avait toutes les cartes en mains mais n'en faisait rien. C'est à ce moment là que son téléphone vibra... "Facebook" soupira-t-il alors qu'il cliqua sur l'application. Un message privé... Brooklyn Wilson. Camden se releva brutalement, revérifia à deux fois qu'il ne rêvait pas avant de finalement ouvrir la page. Elle voulait qu'ils aillent boire un verre, ce soir !!



MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 0:50

Le mari de l'alcoolo !!! Je compatis...

D'ailleurs, c'est bien parce que j'ai de la peine pour toi que j'excuse ceci :



Je ne savais pas que tu connaissais Riri ! Sympa vos cours du soir



Enfin bon, à part ça, j'suis trop content que tu débarques, même si va falloir que je m'habitue à voir Kaedin en Ian haha ! Ca fait trop plaisir de voir débarquer les anciens et j'espère que tu te plairas sur cette nouvelle version  


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.net/t72-camcam-c-est-en-voyant-un-moustique-se-poser-sur-ses-testicules-qu-on-realise-qu-on-ne-peut-regler-tous-les-problemes-par-la-violence http://www.pearl-trees.net/t24-camcam-she-looks-so-perfect
avatar


► MA PETITE BOUILLE : Ian Bohen sexual
► PSEUDO : LKD
► ÂGE : 37
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 03/09/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 57
► EMPLOI/ÉTUDES : Directeur de banque.

MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 0:51

Merci Camcam !!

Je doute même pas de m'y sentir bien , en tout c'est juste magnifique vous avez fait un bon travail :again:

_________________
life suck.
Aimer, ce n'est pas s'installer une fois pour toutes au sommet de ses certitudes. C'est douter toujours, trembler toujours. Ne pas croire que plus rien ne reste à faire mais au contraire séduire, séduire encore. @ ALASKA.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


fondatrice
► MA PETITE BOUILLE : Sophia Bush
► PSEUDO : future mrs. payne
► ÂGE : 34
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 01/09/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 112
► EN CE MOMENT :

MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 1:02



Notre premier membre
Puis en sexy Bohen en plus

Va falloir qu'on se réhabitue à ces changements de physique... Puis vu que toi et moi on a presque le même âge
D'ailleurs faudrait qu'on se trouve un petit lien au top... Oui oui c'est une obligation



Je suis trop contente de tous vous retrouver !!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.net/t52-lauren-oublier-un-rendez-vo
avatar


► MA PETITE BOUILLE : Ian Bohen sexual
► PSEUDO : LKD
► ÂGE : 37
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 03/09/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 57
► EMPLOI/ÉTUDES : Directeur de banque.

MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 1:19

Sophiaaaaaaaaaaaaaaaaaa bush !  Non mais c'est que tu es canon ainsi :o


t'inquiète pas on va trouver un lien , sauf que cette fois tu coucheras pas avec eden, mais avec moi  #zbaff

_________________
life suck.
Aimer, ce n'est pas s'installer une fois pour toutes au sommet de ses certitudes. C'est douter toujours, trembler toujours. Ne pas croire que plus rien ne reste à faire mais au contraire séduire, séduire encore. @ ALASKA.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


fondatrice
► MA PETITE BOUILLE : Sophia Bush
► PSEUDO : future mrs. payne
► ÂGE : 34
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 01/09/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 112
► EN CE MOMENT :

MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 1:23

Non mais moi j'ai jamais couché avec Eden hein
Ca va pas la tête !!!! :poisson:



C'est RIRI et Ahi la... On se souvient plus de moi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.net/t52-lauren-oublier-un-rendez-vo
avatar


fondateur
► MA PETITE BOUILLE : George cuttie Shelley
► PSEUDO : long way home
► ÂGE : 23
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 29/07/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 506
► EMPLOI/ÉTUDES : Étudiant en biologie, mais donne un coup de main à la ferme de ses parents si besoin.
► EN CE MOMENT : Parfois, il regardait sa sœur Scarlett et il se demandait comment elle pouvait vivre une vie pleine, avoir tant d'amis, être si heureuse malgré sa surdité alors que lui avait toutes les cartes en mains mais n'en faisait rien. C'est à ce moment là que son téléphone vibra... "Facebook" soupira-t-il alors qu'il cliqua sur l'application. Un message privé... Brooklyn Wilson. Camden se releva brutalement, revérifia à deux fois qu'il ne rêvait pas avant de finalement ouvrir la page. Elle voulait qu'ils aillent boire un verre, ce soir !!



MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 1:24

Je crois qu'il te confond avec Hugo...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.net/t72-camcam-c-est-en-voyant-un-moustique-se-poser-sur-ses-testicules-qu-on-realise-qu-on-ne-peut-regler-tous-les-problemes-par-la-violence http://www.pearl-trees.net/t24-camcam-she-looks-so-perfect
avatar


► MA PETITE BOUILLE : Ian Bohen sexual
► PSEUDO : LKD
► ÂGE : 37
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 03/09/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 57
► EMPLOI/ÉTUDES : Directeur de banque.

MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 1:25

j'avais oublié , j'avais trop envie qu'elle couche avec justin C ! en vrai ...

_________________
life suck.
Aimer, ce n'est pas s'installer une fois pour toutes au sommet de ses certitudes. C'est douter toujours, trembler toujours. Ne pas croire que plus rien ne reste à faire mais au contraire séduire, séduire encore. @ ALASKA.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


fondatrice
► MA PETITE BOUILLE : Sophia Bush
► PSEUDO : future mrs. payne
► ÂGE : 34
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 01/09/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 112
► EN CE MOMENT :

MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 1:27

Non mais me confondre avec Hugo quoi







Mais bon pour ta défense, je dirais que ton cerveau a du par instinct de survie supprimer cette scène pour la remplacer par le sexy drew


Dernière édition par Lauren M. Wallace le Mer 3 Sep - 1:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.net/t52-lauren-oublier-un-rendez-vo
avatar


► MA PETITE BOUILLE : Ian Bohen sexual
► PSEUDO : LKD
► ÂGE : 37
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 03/09/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 57
► EMPLOI/ÉTUDES : Directeur de banque.

MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 1:28

On se moque pas, je pensais encore que mon alcoolique m'avait trompé avec le barman tant qu'à faire :siffle:

_________________
life suck.
Aimer, ce n'est pas s'installer une fois pour toutes au sommet de ses certitudes. C'est douter toujours, trembler toujours. Ne pas croire que plus rien ne reste à faire mais au contraire séduire, séduire encore. @ ALASKA.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Administratrice
► MA PETITE BOUILLE : Leighton perfect Meester
► PSEUDO : Petit_Biscuit (Cléo)
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 06/08/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 102
► EMPLOI/ÉTUDES : Estheticienne un jour sur deux

MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 2:26

Ton alcoolique va se faire tout le monde si tu t'approches de toutes les poufs

hé mais fais gaffe avec tes valises !



Félicitations, la maison d'édition a jugé que ton personnage était intéressant et pouvait apporter un plus à ce nouveau roman ! D'ailleurs, à ce propos, George a déclaré après lecture de ta fiche : "Personnage toujours aussi intéressant, hâte de voir ce qu'il va donner dans ce deuxième tome, s'il va choisir l'ex1, l'ex2, la blonde, la brune. Hâte de voir aussi les bagarres et les disputes que promet ce personnage encore une fois. ".


Maintenant que tu es officiellement recensé auprès de la mairie de Pearl Trees, il est temps pour toi de développer ton cercle d'amis en postant ta fiche de lien. Ta personnalité ne laisse personne indifférent et c'est justement ce qui va plaire aux lecteurs ! Si jamais il te manque quelqu'un d'essentiel, tu peux poster tes scénarios (deux maximums) ou même des pré-liens. Par contre, si tu fais des scénarios, n'oublie pas de les recenser.


Maintenant, assez parler, il est grand temps d'aller t'amuser et de nous faire partager des chapitres aussi dramatiques que romantiques dans lesquels ton personnage nous mettra dans tous nos états ! N'hésite pas à contacter le staff si tu as la moindre question.



Bref ta fiche est toujours aussi parfaite, Kae te va tellement bien. Hate de voir quelle pouf j'vais devoir taper ou encore si j'vais continuer de te mener la vie dure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


► MA PETITE BOUILLE : Ian Bohen sexual
► PSEUDO : LKD
► ÂGE : 37
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 03/09/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 57
► EMPLOI/ÉTUDES : Directeur de banque.

MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   Mer 3 Sep - 5:45

N'accuse pas les autres femmes d'être des poufs quand tu écartes les cuisses dés que tu le peux :o

merci mon ex futur femme ou pas

_________________
life suck.
Aimer, ce n'est pas s'installer une fois pour toutes au sommet de ses certitudes. C'est douter toujours, trembler toujours. Ne pas croire que plus rien ne reste à faire mais au contraire séduire, séduire encore. @ ALASKA.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Kaedin x Love is important, but the friendship even more   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kaedin x Love is important, but the friendship even more

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kaedin x Love is important, but the friendship even more
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Design - Hiver 2011 | IMPORTANT |
» « CENTRAL PARK » New York i love you .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees - Version 2  :: 


Biographie des persos...
 :: Autobiographie. :: Les personnages retenus
-