AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ✘ Let me be close to you (Tashamin ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


modérateur
► MA PETITE BOUILLE : Louis Tomlinson
► PSEUDO : Bittersweet
► ÂGE : 24
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 27/08/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 393
► EMPLOI/ÉTUDES : Étudiant en langues étrangères
► EN CE MOMENT :
Tashamin


MessageSujet: ✘ Let me be close to you (Tashamin ♥)   Jeu 4 Sep - 22:06

Tasha & Benjamin
Let me be close to you



Sa dernière heure de cours, Benjamin l’a passe le visage posé dans la paume de sa main, à regarder par la fenêtre de l’amphithéâtre, il a pleine vue sur le banc où régulièrement il retrouve Jakob et Tasha. Il n’écoute qu’à moitié son professeur, perdu dans ses pensées, toutes dirigées vers la jolie brune qu’il voit s’avancer vers le fameux banc. La jeune femme obsède un peu le Griffin, le fait qu’elle ne parle, le fait qu’elle n’a fini par lui parler qu’une fois, enfin deux fois, à lui, le fait qu’elle continue de se terrer dans son mutisme. Il ne désespère pas de réussir à ce qu'elle lui parle encore, il aime tellement le son de sa voix, envoûtante, entêtante. Le châtain sourit en y pensant, mais il revient rapidement à la réalité, quand son voisin lui donne un coup de coude dans le bras. « Hein quoi ? » Il dirige son regard sur le garçon qui se trouve à côté de lui et qui lui fait un signe du menton, le professeur a le regard dirigé vers lui, et même s’il ne fait aucune remarque, la lueur sombre qui éclaire ses pupilles ne laisse aucun doute sur le fait qu’il désapprouve l’absence d’intérêt de Benjamin pour son cours. Ce dernier souffle légèrement, laisse son prof reprendre en faisant mine d’être attentif cinq minutes et ses yeux bleus reprennent aussi vite le chemin dans la direction de la fenêtre, loin hors du bâtiment. * ouf, elle est toujours là. *

À partir de ce moment-là, Benji n’a porté son attention uniquement sur deux choses, alternant son regard entre Tasha toujours assise sur le banc, et l’heure affichée sur son portable. Il n’arrête pas de soupirer, trouvant le temps particulièrement long. Finalement, tellement absorbé par sa contemplation de la brune, il n’en remarque même pas quand le professeur annonce la fin du cours. « Hey, Ben, c’est fini. Tu viens on va manger. » Le châtain regarde son pote et secoue la tête en se ramassant ses affaires sur la table, les rangeant dans son sac à dos, puis se lève « Euh non, je vais manger dehors, j’ai pris un sandwich aujourd’hui. » L’étudiant lui adresse un sourire entendu et s’en va donc sans attendre Benjamin, qui attrape son sac et se met à marcher d’un pas relativement pressé vers la sortie. Sur le chemin qui l’amène jusqu’au parc entourant la faculté, il se fait un peu bousculer. D’ordinaire, il râlerait un peu, mais là c’est différent, il sait qu’elle est là-bas et il préfère se dépêcher de la rejoindre. Il a envie de la voir sourire à défaut de pouvoir d’avoir la chance d’entendre le son de sa voix, même s’il compte bien pouvoir l’entendre encore.

En arrivant dans l’espace vert, Benjamin ralentit la cadence, il ne veut pas qu’elle puisse remarquer qu’il est pressé de la voir. Il se calme, respire profondément et remet ses cheveux en place d’un geste désinvolte de la main. Ça y est, plus que quelques pas et il sera à sa hauteur. Le châtain appréhende un peu, avec Tasha il ne peut jamais être certain de comment ça va se passer. Tantôt froide et distance, tantôt plus aimable. Alors il y va à tâton et la salue déjà avant d’arriver devant elle, histoire de la prévenir de sa présence. « Salut Tasha ! Ça va ? » Il reste debout près d’elle, attendant qu’elle lève les yeux vers lui. Ah ses magnifiques yeux bleus, il pourrait s’y perdre dedans, dommage qu’ils aient cet air si sombre et triste, il aimerait tant la comprendre, savoir pourquoi elle ne parle plus, savoir ce qu’il lui est arrivé et lui rendre un sourire plus franc sur son si joli visage. Mais Benji sent que quelque chose ne va pas, il ne se l’explique pas, mais il le ressent. Il s’approche de deux pas et discerne malgré le visage baissé de Tasha ce qui ressemble à des bleus sur sa pommette. « Tash qu’est-ce qui t’es arrivé ? » Il pose son sac à dos contre un pied du banc et s’agenouille dans l’herbe devant elle inquiet. « Qui t’a fait ça ? Laisse-moi voir. » Sans réfléchir, de son index il tente de relever le visage de la jeune femme, afin de pouvoir planter ses yeux bleus dans ceux encore plus bleus de Tasha.  


Codes par Wild Hunger.

_________________

A friend is one who knows you and loves you just the same

"  When we honestly ask ourselves which person in our lives means the most to us, we often find that it is those who, instead of giving advice, solutions, or cures, have chosen rather to share our pain and touch our wounds with a warm and tender hand "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.net/t90-benji-better-than-words http://www.pearl-trees.net/t32-benji-we-re-making-all-the-
avatar


► MA PETITE BOUILLE : Kaya hot Scodelario
► PSEUDO : PUDDING MORPHINA
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 27/08/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 22
► EN CE MOMENT :

MessageSujet: Re: ✘ Let me be close to you (Tashamin ♥)   Jeu 4 Sep - 22:33



Let me be close to you
L’enfer. Sincèrement, je me savais dans la merde depuis quelques temps, à cause principalement de Benjamin, mais je ne pensais vraiment pas qu’à cause d’Abel, je serais dans un état encore pitoyable que je n’étais déjà. A vouloir jouer avec le feu Tash, on se brule que m’avait dit Anastasia quand j’étais rentré à la maison le visage en sang. Ouais, merci sœurette. J’aime me savoir soutenue. La veille, j’avais été voir Abel. J’avais dit à Benjamin qu’il m’avait empêché de conclure avec lui, et je n’aimais pas mentir. Ah la blague ! Bien sûr, je me suis rétractée au dernier moment. Cette fois, Benjamin était pas là. Il m’a pas touché. Enfin je veux dire, il m’a pas…vous savez, touché. Mais par contre, il s’est défoulé. Il m’a tapé. Donc en soit, il m’a pas touché, mais il m’a pas loupé. Ça rime, c’est classe non ?

Levant les yeux aux ciels, je sortis de mes pensées en appuyant ma tête sur le mur à côté de moi. Jamais je n’avais été dans un cours aussi stupide de toute mon existence. C’était d’un chiant ! Lorsque la sonnerie annonça la fin du cours, je fus une des premières à sortir. Je n’avais pas l’habitude de courir vite, mais étant dans la même classe qu’Abel, je préférais me fouler la cheville que de rester à moins de trois cents mètres de lui. Je me dirigeais vers la sortie lorsqu’une main agrippa mon poignet. Merde ! Pas couru assez vite. En fermant les yeux, je me retournais doucement. « Tasha ? » Jakob ? Je soulevais un sourcil en le voyant. « Tu attendais quelqu’un d’autre ? » Hochant négativement la tête je lui souris, ma pommette me faisant automatiquement souffrir, me rappelant gentiment une soirée que j’aurais préféré oublier. « Je dois aller voir quelqu’un mais… Je te vois plus tard. » Un sourire douloureux plus tard je le vis partir vers un garçon blond que j’avais l’impression d’avoir déjà vu trainer avec ma sœur. Le monde est petit.

D’une main certaine, j’ouvris la porte devant moi et me dirigeai directement vers le banc. Benjamin n’était pas là. Surement en cours. Je sortis quelques affaires de mon sac et les mis à côté de moi. Je n’avais vraiment pas faim. Voir Abel ce matin m’avait fait remonté l’estomac d’une façon tellement soudaine que j’avais failli redonner mon petit déjeuner, et je ne m’en étais toujours pas remise. Alors au lieu de manger, je sortis mes écouteurs et les branchèrent à mon iPhone. J’ouvris ma liste de chansons avant de trouver celle que je voulais. M’asseyant en tailleur, je détachais mes cheveux qui étaient regroupés en une queue de cheval et les laissa voler au gré du vent, me concentrant sur la voix de Marco Hietala les yeux fermés. Je n’entendis pas, lorsqu’une heure fut passé, la cloche sonner la fin des cours. La voix de Lauri Ylönen chantant Keep your heart broken me satisfaisait l’ouïe.

Mes yeux se fermèrent doucement et, par automatisme, je baissai la tête. Je ne pleurai pas, je n’avais jamais aimé pleurer. Mais la pression autour de mes poumons se fit de plus en plus présente. La fin de la chanson arriva pile au moment où une voix que je ne connaissais désormais que trop bien me demanda si j’allais bien. Bah oui Benjamin, je vais parfaitement bien, je me suis faite tabasser hier par le mec que tu détestes le plus au monde, et sinon toi, ça va ? Doucement, j’atteignis l’iPhone dans ma poche pour éteindre la musique mais ne le regarda pas pour autant. Je savais que mon visage était couvert de bleus, et à vrai dire, ça m’énervait un peu qu’il me voit comme ça. Que dis-je, un peu ? Non, je n’avais pas envie du tout qu’il me voit comme ça. Parce que ça lui donnerait raison pour Abel et ça, ce n’était pas réellement quelque chose dont j’avais envie. J’enlevais mes écouteurs doucement et les rangea à côté de mon iPhone dans ma poche, tout ça bien sûr, sans lever une seule fois les yeux vers lui.

Pourtant, j’aurais dû me douter qu’il ne me laisserait pas tranquille. Il ne me laissait jamais tranquille. Et finalement, j’aimais ça. Quoi ? Non ! Non, j’aimais pas ça. C’était dérangeant. Oui, c’est ça. Dérangeant. Il s’approcha un peu plus de moi et j’avais juste envie de me reculer, mais…j’étais sur un banc, donc les possibilités étaient restreintes. Et là, il vit mes bleus. Mais pourquoi est-ce que j’ai pas pris l’habitude d’écouter Nana moi ? Elle voulait me prêter du fond de teint ce matin ! J’aurais dû accepter ! « Tash qu’est-ce qui t’es arrivé ? » Il veut que je lui réponde quoi ? Il posa son sac à côté de lui, contre un pied du banc et se mit à genoux devant moi. Waouw, pas mal… Fallait que j’arrête de penser. Vraiment. « Qui t’a fait ça ? Laisse-moi voir. » Non. Non. Je voulais pas qu’il voit. Pourtant, il approcha son index de mon menton, et sachant très bien ce qu’il allait faire, je le laissais remonter le visage pour que mes yeux captent enfin les siens. Oh mon dieu ces yeux ! Bravo pour ma résolution d’arrêter de penser. Ouais, chapeau ! Je pris son doigt dans ma main et l’éloigna de mon visage. Je ne pourrais surement pas supporter plus de contact.

Je lâchai son regard et mes yeux se plantèrent sur une figure plus loin sur l’herbe. Abel. Je ne pus plus bouger et mes mâchoires se contractèrent, déclenchant une douleur lancinante juste sous l’œil. Putain d’hématomes merdiques.

_________________
live in silence.
When your dreams all fail and the ones we hail are the worst of all and the blood’s run stale. I wanna hide the truth, I wanna shelter you, but with the beast inside. There’s nowhere we can hide. @ ALASKA.


Dernière édition par Tasha I. L.-Finnigan le Mar 7 Oct - 21:17, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


modérateur
► MA PETITE BOUILLE : Louis Tomlinson
► PSEUDO : Bittersweet
► ÂGE : 24
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 27/08/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 393
► EMPLOI/ÉTUDES : Étudiant en langues étrangères
► EN CE MOMENT :
Tashamin


MessageSujet: Re: ✘ Let me be close to you (Tashamin ♥)   Dim 28 Sep - 23:06

Tasha & Benjamin
Let me be close to you



Le jeune homme ne sait pas trop comment s'est arrivé, mais rapidement, peut-être même trop rapidement, il s'est attaché à Tasha d'une façon qu'il n'avait pas prévu. C'est pas que ça le dérange, mais lui et les histoires d'amour, ça ne lui a jamais vraiment réussi jusque-là. D'ailleurs, il semble plus exaspérer la demoiselle, que lui plaire. Alors à quoi bon ? Cependant, c'est plus fort que lui, Tasha l'intrigue, Tasha lui plaît, et il n'a qu'une envie, qu'elle l'apprécie aussi, qu'elle lui reparle encore une fois, même si c'est pour lui crier dessus. Elle a une tellement jolie voix, c'est dommage qu'elle n'en fasse profiter personne. Quoi qu'il en soit, clairement, Benjamin a des sentiments pour la brunette, pour preuve en est sa jalousie envers Abel. C'est vrai que ce mec est un connard et qu'il cherchait à protéger Tash de ce mec, mais autant cela est vrai, autant une grande part de sa jalousie parlait pour lui. C'est donc tout aussi normal, qu'il remarque en quelques secondes les bleus que l'étudiante arbore, qu'il s'inquiète pour elle et qu'il cherche à savoir ce qui lui est arrivé.

Son geste pour le repousser le blesse un peu, lui ne fait que s'inquiéter pour elle. Mais en même temps, il peut comprendre que cela la gêne, il n'insiste donc pas, pas plus qu'il ne lui fait de réflexion. Cependant, il reste à genoux devant elle, lui adressant un sourire contrit, sourire qu'il perd bien rapidement en voyant Tasha se raidir et ses muscles se contracter. Le regard azur de la jeune femme se perd derrière lui et il tourne instinctivement son visage dans la même direction qu'elle. Benjamin a exactement la même réaction que la demoiselle, celle de se raidir. Tout de moins, c'est sa réaction le temps d'une demi-seconde. A la seconde d'après, il est debout sur ses deux jambes et fonce droit en direction d'Abel. « Espèce de connard, qu'est-ce que tu lui a fait ? » Déjà qu'en tant normal ce mec, Benji ne peut pas le voir en peinture, et encore moins depuis la soirée où il l'a empêché d'aller trop loin avec Tasha, même si elle clame qu'il lui a cassé son coup, lui il reste persuadé qu'elle essaie juste de faire bonne figure. Abel et les mecs comme lui, il connait, et il sait de quoi ils sont capables. Bref, il ne cherche pas plus loin, à la façon dont elle a réagi en voyant ce fumier, il est clair qu'il est celui à l'origine des hématomes qu'elle porte sur le visage. Lui, avec les sentiments qu'il a pour elle, forcément, il s'imagine déjà bien pire que des seulement des coups, comme à cette fameuse soirée.

Le châtain s'acharne plusieurs minutes sur Abel, lui refilant quelques coups de poings, mais il n'est pas très fort et s'essouffle déjà, alors il se redresse puis se tourne vers Tasha. « Dis moi qu'il t'a pas touché hein, enfin je veux dire, fin... tu vois. » Il n'ose pas vraiment dire le terme, ça lui fait peur de rendre cela concret. Mais si elle répond par la positive, il serait capable de le massacrer. Malheureusement, avoir détourné son attention de l'étudiant qu'il exècre était une mauvaise idée et dans la seconde qui suit, c'est Benjamin qui se retrouve à terre, le poing d'Abel sur le visage.  


Codes par Wild Hunger.

_________________

A friend is one who knows you and loves you just the same

"  When we honestly ask ourselves which person in our lives means the most to us, we often find that it is those who, instead of giving advice, solutions, or cures, have chosen rather to share our pain and touch our wounds with a warm and tender hand "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.net/t90-benji-better-than-words http://www.pearl-trees.net/t32-benji-we-re-making-all-the-
avatar


► MA PETITE BOUILLE : Kaya hot Scodelario
► PSEUDO : PUDDING MORPHINA
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 27/08/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 22
► EN CE MOMENT :

MessageSujet: Re: ✘ Let me be close to you (Tashamin ♥)   Mar 7 Oct - 22:11

Tu sais que t’aurais pas dû regarder Abel. Mais t’y peux rien. Tes yeux ont été attirés par son visage que tu trouves désormais repoussant. Mais là, tout de suite, tu sais que t’aurais pas dû écouter ton corps et que t’aurais dû l’ignorer. Et la réaction de Benjamin ne fait que confirmer tes idées. Tu secoues la tête. Quand est-ce qu’il va comprendre que c’est pas un chevalier servant et que t’es pas une putain de princesse à aller sauver en haut d’une tour ? Malheureusement, t’as la mauvaise impression que lui le voit pas comme ça. Tu le vois se lever, et c’est presque sans aucune hésitation qu’il est debout et qu’il marche rapidement vers Abel. Tu souffles d’exaspération, mais tu finis par te lever pour le suivre. T’as pas envie qu’il se blesse. Euh… Qu’il blesse Abel. Ouais voilà, c’est… Oh puis f*ck, t’essayes de berner qui là ? Tu te mors la lèvre alors que tu regardes Benjamin prendre le dessus, largement, sur le coupable de tes nombreux bleus. Malgré toi et la situation, un fin sourire apparait sur tes lèvres. Parce que bon sang, ça fait du bien d’avoir quelqu’un qui se soulève pour toi. Il tient peut-être à toi finalement. Tu secoues ta tête pour t’y enlever ces dernières pensées que tu ne veux absolument pas avoir et te concentres plutôt sur la force que Benjamin utilise pour frapper ton agresseur. Et tu trouves ça presque gentil de sa part. Alors de nouveau tu souris.

Cela dit, dès qu’il se retourne vers toi, tu perds ton sourire. Il t’a rarement si ce n’est jamais vu sourire et t’as absolument pas envie que ça commence maintenant. Il est rougis par la colère et surement par le manque d’énergie à cause de la force qu’il vient d’utiliser pour frapper Abel, mais tu doutes qu’il s’en soit rendu compte. T’es relaxée cependant qu’il est arrêté de frapper. Non pas que tu penses que cet imbécile à terre ne le méritait pas, mais tu n’es pas vraiment une grande fan de la violence. Même pour une bonne cause comme celle-ci. Et tu te rends compte que bon, peut-être que finalement, il mérite un sourire. Alors c’est ce que tu fais. Tes lèvres se retroussent légèrement, presque d’un mouvement imperceptible, mais t’espères et tu te doutes qu’il le remarquera. Aussi vite arrivé cela dit, aussi vite parti. Benjamin ressemble toujours bien trop à l’enfoiré de beau-frère que t’avais pour que tu puisses être heureuse en sa présence. Alors ton sourire se fane et il te pose une question à laquelle t’as envie de répondre en t’agenouillant face à lui. T’as envie de le prendre dans tes bras et de lui dire que non. Non, à part te frapper, Abel ne t’as rien fait. Et que de toute façon, s’il avait fait quelque chose, ça ne t’aurait pas plu. Parce que faut l’avouer, mais depuis que t’as rencontré Benjamin Griffin, les garçons ont du mal à te faire de l’effet. Comme ce garçon, bah son frère en fait, ce fameux Ioan. Avec qui il ne s’est finalement rien passé. Mais tu dis rien, parce que t’es soudainement coupé par une main qui passe devant toi. Tu te contracte, pensant que tu vas te faire frapper de nouveau, mais tu ne sens rien. Tu ouvres les yeux que tu avais fermés inconsciemment et tu te rends compte que finalement t’aurais presque préféré les laisser fermer.

Abel a pris le dessus sur Benjamin, et il le tape. Toi, t’as du mal à regarder ça. Ton cœur se sert et tu vois les poings d’Abel se lever et s’abattre sur le doux visage du seul à qui tu aies parlé. Tu sens ta gorge se chauffer, tes larmes se pointer à la commissure de tes yeux et quelque chose en toi t’empêche de te mettre entre eux. A la place, ta bouche s’ouvre, sans vraiment que t’y prenne garde, et tu lances un « NON ! » qui résonne à tes oreilles et, malheureusement, à celles des autres présents aussi. Maintenant non seulement Benjamin, mais aussi Abel et sa clique t’ont entendu parler. Enfin parler… Crier serait un mot plus approprié.

Tu baisses les yeux de honte, et, bien malgré toi, les larmes s’échappent de tes yeux. Encore une fois, c’est à cause de Benjamin que t’as pleuré. Tu voulais pas crier, tu voulais l’aider. Un point en toi a réagi à la vision de ce garçon qui compte finalement pour toi en train de se faire frapper. T’as voulu l’aider, mais au final t’es pas sure que c’est ce que t’as fait. Abel a stoppé ses poings et a demande gentiment à un de ses amis de prendre sa place. Avec un sourire sadique au bord des lèvres, ce même ami relève Benjamin et le tient fermement contre lui. Et Abel s’approche de toi, un sourire vicieux plaqué sur le visage. Il prend ta mâchoire dans sa main et, sans aucune permission pose ses lèvres sur les tiennes. Tu gardes les yeux ouverts, et ne répond pas. Pourtant il ne lâche pas la prise. Tu poses tes yeux sur Benjamin, et rien que de le voir, tu as l’impression de savoir quoi faire. Tu ouvres les bouches, et tu sens Abel sourire. Qu’est-ce qu’il croit ? Tu lui mords la lèvre avec une force qui le fait se reculer. « NE. ME. TOUCHE. PLUS. JAMAIS… et lui non plus. » Et tu le contournes pour aller vers Benjamin. Tu gardes la bouche fermé et d’un regard, tu lui demandes s’il va bien. L’ami d’Abel qui le tenait l’a relâché pour aller voir si son meilleur pote allait bien. Tu restes donc là, seule, avec Benjamin. Un sourire désolé aux lèvres. Tu montes ta main vers sa joue et ne peut t’empêcher de la poser sur un bleu qui vient de se former. Tout ça, c’est ta faute.

_________________
live in silence.
When your dreams all fail and the ones we hail are the worst of all and the blood’s run stale. I wanna hide the truth, I wanna shelter you, but with the beast inside. There’s nowhere we can hide. @ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


modérateur
► MA PETITE BOUILLE : Louis Tomlinson
► PSEUDO : Bittersweet
► ÂGE : 24
► APPARU DANS LE ROMAN LE : 27/08/2014
► EXTRAITS POSTÉS : 393
► EMPLOI/ÉTUDES : Étudiant en langues étrangères
► EN CE MOMENT :
Tashamin


MessageSujet: Re: ✘ Let me be close to you (Tashamin ♥)   Dim 23 Nov - 22:18

Tasha & Benjamin
Let me be close to you



À terre, tu ne comprends absolument rien à ce qui t'arrive. T'as pas vu le coup d'Abel arriver, t'étais bien trop concentré sur Tasha. Et maintenant, tu ne la vois plus, tu ne vois que les poings de ce connard s'abattre sur toi. Tu grimaces, t'as pas la force de répliquer, mais tu ne lui feras pas le plaisir de laisser te douleur s'exprimer. Un cri résonne autour de vous, tu reconnais immédiatement SA voix, les coups s'arrêtent et toutes les têtes se tournent vers elle. Tasha a parlé, enfin crié, elle la fait pour toi, pour arrêter Abel. T'es mitigé, parce que oui, ça te fait plaisir, ça montre que finalement, elle tient à peu à toi, sinon pourquoi ce serait-elle préoccupé de ton sort ? Mais ça te rend un peu jaloux aussi, parce que maintenant, t'es plus le seul à l'avoir entendu. Mais t'as pas le temps de tergiverser sur ça bien longtemps, Abel te laisse pour s'avancer vers elle, et tu te crispes, tu ne veux pas qu'il s'approche d'elle. Malheureusement, un de ses potes prend sa place et te maintient debout en place fermement contre lui, après t'avoir relevé. « Lâche-moi crétin. » Tu gesticules comme tu peux, mais c'est qu'il te maintient vraiment fort ce con. Alors tu cri à l'adresse d'Abel. « T'avises pas de la toucher connard ! » Il t'offre un sourire sadique avant de ne plus faire attention à toi et de ne regarder plus que la brunette. Toi t'es complètement impuissant face à la scène qui se déroule devant tes yeux. Celui qui te tient t'oblige à bien regarder, mais de toute façon, t'es tellement choqué par ce qu'Abel fait, que tu ne pourrais pas détourner le regard même si tu l'avais voulu.

Ce mec te répugne, comment il ose lui faire ça, il ne lui a pas fait assez de mal comme ça ? Tu veux pouvoir faire quelque chose, mais l'autre t'en empêche. Tout ce que tu peux faire, c'est regarder impuissant et tu captes le regard de Tasha, tes yeux à toi sont humides, tu ne pleures pas, mais ça te fait mal de ne rien pouvoir faire pour empêcher Abel de l'embrasser. Ca te fait mal, parce que tu sais qu'elle ne le veut pas, tu le vois qu'elle ne le veut pas, mais ça te fait mal aussi, parce que t'aimerais être celui qui l'embrasse. Enfin, toi, tu ne ferais pas ça sans son accord, t'es pas comme lui, t'as rien avoir avec lui. Une fois de plus, elle surprend tout le monde en parlant. Tasha le repousse. Tu savais qu'elle n'allait pas le laisser faire sans rien dire, ça ne lui ressemble pas. Et tu ne peux réprimer le sourire qui apparaît sur ton visage quand elle le mord pour lui faire lâcher prise. T'es soulagé qu'elle ait trouvé la force de se rebeller contre lui et encore plus qu'elle a su parler pour le lui faire comprendre. Mais ce qui te touche, c'est qu'elle lui a intimé non seulement de ne plus la toucher, mais toi non plus. Elle prend ta défense, quand c'est toi qui aurais dû prendre la sienne. Tu sais pas trop quoi penser. T'as pas le temps de penser, tu te retrouver au sol. Le pote d'Abel qui te maintenait t'a lâché sans prévenir pour aller voir son ami qui gémit par la douleur infligée par la brunette, et de surprise, t'as perdu ton équilibre. « Ce n’est rien, ça va aller. » Tu poses ta main sur celle de Tasha qu'elle a posé sur ta joue, là où Abel a frappé en premier et où t'es quasi certain qu'un bleu s'est déjà formé. Elle est venue aussi vite près de toi, s'assurer que t'allais bien, et ton rythme cardiaque s'accélère. La voir là, près de toi, s'inquiéter de ton état, ça te fait presque oublier la raison de cet état. « T'as... T'as parlé pour m'aider. » T'as voix est hésitante, cassée. T'as conscience de l'effort que ça lui a demandé de faire ça, et ça, juste pour t'aider, toi. Tu presses un peu plus ta main autour de la sienne. « Merci Tash. » Puis tu te relèves, la relevant avec toi. Ta main n'a pas quitté la sienne, t'en as même pas conscience. Son contact te fais du bien, parce que cette fille te plaît, même si tu ne l'as dit à personne et que probablement, elle ne te verra jamais, toi, en ces termes là.

Après un instant, tu te rends enfin compte de ta main toujours dans la sienne et tu la lâches, gêné. T'as pas vraiment envie de la lâcher, mais t'as pas le droit de la garder dans la tienne. « Comment tu l'as douché ! » Ta voix est plus enthousiaste, tes yeux brillent en la regardant, alors que tu te mets en marche en direction du banc où vous étiez et où vos affaires se trouvent toujours, non sans reprendre la main de Tasha pour l'y amener avec toi. T'as pas réfléchi à ce que tu as fait, tu l'as juste fait, parce que ç’a été naturel pour toi. Puis tu reprends une voix un peu plus monotone. « Je suis désolé pour ce qu'il a fait. C'est de ma faute. Si je n’avais pas été aussi con à aller le provoquer aussi. » Ta main a requitté la sienne et tu fais une grimace gênée en baissant les yeux et le visage. T'as vraiment honte de l'avoir mise dans cette situation. Toi, ce que tu voulais, c'était prendre sa défense, défendre son honneur ou tu sais pas trop quoi, bref, voir qu'il avait osé la frapper, ça t'a retourné l'estomac et le cerveau, alors t'as agi sans réfléchir, comme souvent. Tu ne voulais pas lui causer plus d'ennui, tu ne voulais pas qu'Abel la touche... encore. T'as raté ton coup Benji. T'as merdé et bien comme il faut. Et même si sur le moment elle s'est inquiétée pour toi, maintenant, elle va sûrement t'en vouloir, comme l'autre fois, à la fête.


Codes par Wild Hunger.

_________________

A friend is one who knows you and loves you just the same

"  When we honestly ask ourselves which person in our lives means the most to us, we often find that it is those who, instead of giving advice, solutions, or cures, have chosen rather to share our pain and touch our wounds with a warm and tender hand "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pearl-trees.net/t90-benji-better-than-words http://www.pearl-trees.net/t32-benji-we-re-making-all-the-
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ✘ Let me be close to you (Tashamin ♥)   

Revenir en haut Aller en bas
 

✘ Let me be close to you (Tashamin ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ✘ Let me be close to you (Tashamin ♥)
» Mÿ <3 __ Atelier [ - CLOSE - ]
» Attaque Close combat
» Close to the Edge ou le nouveau Floral Fascination
» Bug de close combat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pearl Trees - Version 2  :: 


Woodburgh
 :: Les services :: L'université
-